Alors que le choc de simplification annoncé par François Hollande est désormais lancé sous le nom de modernisation de l’action publique (MAP), le gouvernement vise à simplifier les démarches administratives des Français. Des améliorations sont ainsi articulées autour de deux axes : la mise en place de services en ligne et la connexion des bases de données.

La modernisation de l'action politique est lancée

C’est fait. Le gouvernement a lancé la "RGPP de gauche" mardi. Jean-Marc Ayrault a en effet présenté les principaux axes de la modernisation l’action politique (MAP). Si l’appellation est changée, il n’en demeure pas moins que la MAP du Premier ministre s’inscrit dans la continuité de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) lancée par Nicolas Sarkozy. Alors que la mesure phare de l’ex-président du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux en départ à la retraite n’a pas été reprise, les petites mesures visant à améliorer la vie des Français seront maintenues.

Publicité
Ce qui va changerArticulée autour de deux axes, la simplification des démarches administratives pour les particuliers aura lieu dans l’export des services en lignes mais également la connexion des différentes bases de données (Sécurité Sociale, Impôts, Municipalité) pour réduire le nombre de déclarations administratives. Ces modifications résident dans les déclarations de changements de statuts mais aussi dans les services fournis par les municipalités et par l’Etat. A terme, le gouvernement espère réaliser pas moins de trois milliards de recette –dont 1,5 seulement d’économies - en s’attaquant aux niches fiscales et en réduisant les aides accordées par les collectivités pour les PME.

Planet.fr fait le point sur les améliorations qui verront prochainement le jour pour vous faciliter la vie.

©AFP