Elle n’est pas nouvelle mais continue de faire des victimes : l’arnaque à l’amour peut briser votre cœur mais aussi vider votre porte-monnaie. Explications.  

Chercher l’amour est parfois risqué. En ce jour de Saint-Valentin, retour sur une histoire étonnante que rapportait l'année dernière le site LaDépêche.fr. L’un de ses internautes a pu éviter de se faire avoir grâce à un article sur l’arnaque à l’amour.

Mais quelle est cette escroquerie ? Il s’agit pour des malfaiteurs de créer des faux comptes sur des sites de rencontres et, une fois plus proches de leurs victimes potentielles, de leur demander rapidement une somme d’argent.

Publicité

Ce qu'a connu l'internaute, qui a failli perdre beaucoup d'euros. "L'arnaque classique : il doit se rendre chez son buraliste le plus proche et acheter une carte PCS à 250 euros. Il s'agit d'un ticket prépayé sur lequel un code est inscrit. Grâce à celui-ci, il est possible d'effectuer des achats sur Internet sans être identifié", explique LaDépêche.fr.

Signaler les profils douteux

Une escroquerie difficile à démasquer tant les profils sont travaillés et les discussions très avancées. Il se passe en effet parfois une semaine de discussions entre la victime et les malfaiteurs - cachés derrière des profils d’hommes et surtout de femmes célibataires - avant que le piège ne se mette en place.

Pour éviter tout risque, sachez évidemment que l’amour ne s’achète pas et qu’il ne faut pas donner d’argent à une personne rencontrée sur Internet si vous ne la connaissez pas réellement. Sur les sites de rencontres, il est également possible de signaler les profils douteux, pour que d’autres internautes ne tombent dans le piège à leur tour.