Lundi, l'US Navy a annoncé la prochaine mise en service du premier canon laser de combat. Cette arme futuriste devrait servir à intercepter les drones.

Il ne s'agit pas de l'épisode VII de Star Wars, le Laser Weapon System (LaWS) est bien réel. Ce canon sera équipé au bâtiment de guerre USS Ponce dès 2014.Ce laser de combat aura pour fonction d'abattre les drones (avions sans pilote) envoyés par l'ennemi. Une première vidéo de démonstration a été publiée à l'occasion de l'annonce (à voir ci-dessous).

A noter qu'on est encore loin des batailles spatiales dans les quelles se croisent des rayons de toutes les couleurs. Le rayon émet une onde lumineuse invisible à l'œil nu. Sans crier gare, le missile ennemi prend feu avant de s'écraser.

Une arme économiqueMalgré son coût de 32 millions de dollars, le LaWS pourrait bien faire économiser de  l'argent à la Navy. Le canon fonctionne uniquement à l'électricité et chaque tir avec cette arme coûterait moins d'un dollar. "Comparez ça avec les centaines de milliers de dollars qu'il faut pour tirer un missile et vous commencerez à comprendre les avantages de ce dispositif" se réjouit l'amiral Matthew Klunder.

Publicité
Quelques points faiblesLe LaWS n'est pas encore l'arme ultime. Son fonctionnement est tributaire des conditions météos. En cas de brouillard, il perd en puissance et précision. En outre, le laser ne peut avoir qu'une trajectoire rectiligne, ce qui ne lui permet pas de contourner un obstacle pour atteindre sa cible. Dernier problème : un rayon lumineux ne s'arrête pas tant qu'il ne rencontre aucune surface. Si le tir manque sa cible, il se poursuit indéfiniment et peut endommager tout ce qui se trouve sur sa route (avions, satellites, etc)