La France a de la chance

Imaginez que vous travaillez de moins en moins, que vous ne fassiez plus aucun effort, que vous soyez bloqué par des contraintes qui vous empêchent d'avancer et que malgré tout vous gagniez plus d'argent. C'est un peu la situation de la France aujourd'hui. Sa croissance va s'améliorer en 2015 et en 2016, de façon significative, sans aucune réforme structurelle. Ce pays a du bol.

VENT D'OPTIMISME SUR LA ZONE EURO

L’économie n’est pas une science exacte. Loin de là. On sait notamment que la psychologie joue un rôle fondamental et qu’elle est peu quantifiable et prévisible. Mais il y a quand même quelques certitudes : la baisse du pétrole de 50%, la chute de l’euro de 20% et les taux d’intérêt à zéro égalent 0.5% de croissance en plus. C’est le tarif minimum. Normal donc que les états et les instituts commencent tous à relever leurs prévisions de croissance. Ce qui est étonnant c’est qu’ils aient mis plus de deux mois à se décider de le faire. Même en France peu de gens se hasardent encore à prévoir une croissance supérieure à 1% .

LA PEUR DES PREVISIONS

Pourquoi cette hésitation ? En France ce gouvernement n’a pas un bon track record en termes de prévisions. Rappelons qu’ Hollande a prédit une inversion de la courbe du chômage pour la fin de l’année 2013 et que cela lui colle à la peau depuis. Il ne veut pas se mouiller pour la croissance et attendra que l’INSEE se jette à l’eau. D’autant que, contrairement à l’Allemagne, notre commerce extérieur, facteur important de la croissance ne s’améliore pas vraiment et la France reste plombée par un des coûts du travail les plus élevés au monde ce qui explique un chômage qui freine la consommation.

LA FRANCE PASSAGER CLANDESTIN DE LA CROISSANCE EUROPÉENNE

Mais les choses vont s'améliorer. On se demande quelle aurait été notre croissance si nous n’avions pas eu la baisse du pétrole, de l’euro et des taux. Mais nous avons de la chance. Nous sommes sauvés, une fois de plus, par des facteurs totalement extérieurs et la croissance va s’améliorer malgré un environnement toujours aussi défavorable, malgré les effets d’annonce, pour les entreprises. La zone euro vient de recevoir une injection massive de remontant. Une fois de plus la France sera le passager clandestin de la croissance européenne.

UNE NEWSLETTER MYTHIQUE

Je vais vous donner un tuyau. J'ai découvert depuis quelques jours la newsletter du site Médisite, un site santé en pleine ascension. Et chaque jour je me régale des titres mythiques de la newsletter. Je cite ceux de lundi "Lécher la barre de métro : pas dangereux pour la santé", "Il perd ses capacités à chaque extase" ou encore "Des médecins dénoncent le toucher vaginal sur patientes endormies". La semaine passée on a eu "De l'ail contre les cors aux pieds" ou encore "Pourquoi le bout de vos doigts est blanc". Et c'est tous les jours pareil. Les titreurs sont des génies et sont devenus mes héros. Je pense que je vais en faire une rubrique permanente...

LE CARTON ALLEMAND

On me reproche souvent mon admiration pour le modèle allemand et ma passion pour Angela Merkel. Mais avouez que les performances de ce pays sont impressionnantes. Hier ils ont annoncé un surplus commercial de 217 milliards d'euros. Un record. Alors que nous sommes en déficit chronique depuis des dizaines d'années. Certains s'acharnent à expliquer les "failles" du modèle allemand : je ne les vois pas. Un pays sans chômage ou presque, sans déficit budgétaire, avec une dette en baisse et un excédent commercial record. Qui dit mieux?

SI VOUS VOULEZ UN COURS

sur la reprise d'une entreprise et le cost killing suivez ce que fait Patrick Drahi avec SFR. SFR était géré comme une administration, avec des coûts délirants et non contrôlés. En quelques semaines, avec une rapidité d’exécution hallucinante, Drahi a éliminé le gras. À lire dans les Echos. C'est l'enquête du jour. Impressionnant. J'ai une idée : nommons Drahi ministre de la réduction de la dépense publique. Dans trois ans, nous n'aurons plus de déficit.

COMPTE À REBOURS EN UKRAINE

Merkel était à Washington lundi. Obama lui a donné quelques jours pour convaincre la Russie d'arrêter le conflit. Si Merkel n'y parvient pas, Obama livrera des armes aux Ukrainiens. À quand une nouvelle crise des missiles ?

NEIN

Merkel en a profité hier pour en remettre une couche sur la Grèce : il n'y aura pas d'aménagement de la dette Grecque.

LA UNE DU PARISIEN

Le retour de Violetta... La star de Disney. 37 concerts en France. J'ai failli passer à côté d'un événement aussi important.

LA RUSSIE EN CHUTE LIBRE

L'économie russe est en déroute. Entre l'effondrement du pétrole et la baisse du rouble, le pays est en récession. Hier les chiffres des ventes de voitures ont été publiés : baisse de 24% en janvier ! Et ce n'est pas fini.

A VENDRE

La corde avec laquelle a été pendu Saddam Hussein. Aux enchères. Ce n'est pas une blague. Estimation : 7 millions de dollars...

VOILA C'EST TOUTBONNE JOURNEEMAY THE FORCE BE WITH YOU

Edito publié sur MonFinancier.com le 10/02/2015