Développée depuis plusieurs mois, une carte bancaire permettant de freiner les fraudes aux achats sur Internet va être testée dès septembre par le groupe Banque Populaire-Caisse d’Epargne. 

Le groupe Banque Populaire-Caisse d’Epargne (BPCE) a annoncé l’expérimentation à partir de septembre 2015 d’une carte bancaire visant à réduire au maximum les possibilités de fraudes aux achats en ligne.

Concrètement, le pictogramme de trois chiffres au dos de la carte changera régulièrement pour plus de sécurité. "Grâce à cette première mondiale, le code de sécurité à trois chiffres imprimé au dos de la carte bancaire est remplacé par un "mini" écran affichant un code, automatiquement modifié périodiquement", précise le groupe dans un communiqué. Dès la fin de l’été, un millier de clients recevront une carte test pour une durée de six mois.

50% des fraudes constatées sur l’e-commerce

Publicité
Cette nouvelle technologie devrait permettre d’enrayer le fléau des piratages de cartes bancaires. "Cette technologie permet d'intervenir sur les fraudes lors des achats en ligne reposant sur des piratages de numéros de cartes bancaire associés à des cryptogrammes. Elles représentent environ 50% des fraudes constatées aux achats sur l'e-commerce", explique Catherine Fournier, directrice générale de Natixis Payment Solutions, interrogée par BFM Business.

A noter également que pour les e-commerçants et sites en ligne, la solution ne requiert pas d’évolution de leur système d’acceptation de paiement en ligne.

En vidéo sur le même thème : Bientôt une carte bancaire anti-fraude 

Publicité
Publicité