La Bourse chinoise sous pression

La Bourse chinoise est sous pression depuis quelques jours. Ça bouge en Chine. Le gouvernement et les autorités monétaires avaient tout verrouillé avant le 19ème Congrès du Parti communiste pour qu'il y ait peu de volatilité sur les marchés. Mais depuis le Congrès on sent que l'ambiance a changé.

SURENDETTEMENT

À l'origine de cette agitation, la décision du gouvernement chinois de s'attaquer à la situation généralisée de surendettement de tous les acteurs économiques, des banques aux entreprises en passant par les administrations locales. Un surendettement effrayant, une vraie bulle, dont l'explosion pourrait avoir des conséquences encore plus dramatiques que la crise des subprimes aux États Unis.

TAUX EN HAUSSE, BOURSE EN BAISSE

D'où la hausse des taux en Chine. L'argent se fait plus rare même si la Banque centrale injecte régulièrement de l'argent pour éviter des problèmes de liquidité à court terme. Les taux d'emprunt à 10 ans se sont tendus. Ils tournent autour d'un niveau considéré comme significatif de 4%. Et évidemment le resserrement monétaire pourrait avoir un impact d'abord sur la croissance économique, et ça c'est une inquiétude, sur le bilan des entreprises et donc sur les actions et les marchés boursiers. Cela faisait plusieurs mois, voire plus d'un an, que les Bourses de Shenzhen et Shanghai n'avaient pas connu des journées de baisse aussi prononcées.

LA CHINE : UN THÈME IMPORTANT POUR 2018

Avec des indices qui sont tout de même en hausse de plus de 20% depuis le début d'année : il faut donc relativiser. Les indices chinois ont très bien performé cette année. Ils sont dans le peloton de tête des indices boursiers. Mais depuis quelques semaines, depuis la fin du Congrès du parti communiste, on sent tout de même un vrai renversement. Et une vraie volonté du gouvernement de s'attaquer aux maux qui fragilisent l'économie chinoise, le surendettement et la spéculation. C'est évidemment une situation qu'il va falloir suivre de très près en 2018 car on connaît l'impact de l'économie chinoise sur les matières premières, sur les autres pays émergents et sur le monde et les indices boursiers en général.

BREXIT : CA AVANCE

Du côté du Brexit, la situation s'est bien débloquée cette semaine. Sur deux fronts. La "facture" que la Grande-Bretagne est prête maintenant à payer pour quitter l'Union européenne. Même s'il y aura des désaccords sur le mode de calcul de ce "divorce bill", c'est une avancée. L'autre sujet c'est la frontière entre les deux Irlande. Là encore les nouvelles étaient bonnes hier avec un projet de zone d'échanges commune. La monnaie britannique, la livre sterling, a salué cette avancée.

LA DÉCLARATION DU JOUR

Tony Blair dans Le Figaro: "Il est encore possible d'arrêter le Brexit".

LE SUJET DONT ON NE PARLERA PAS ENCORE AUJOURD'HUI

Le bitcoin. Toujours au-dessus des 10 000 dollars.

LE MAUVAIS DEAL DU JOUR

PSA n'est pas content du tout. Le groupe automobile ne cesse de découvrir des cadavres dans les placards d'Opel racheté il y a quelques mois pour 1.3 milliard d'euros. Et notamment des dépassements d'émission de CO2 et donc des risques d'amendes de l'Europe. PSA veut donc récupérer une partie de l'argent versé à GM. 500 millions d'euros. Bonne chance.

LE TTSO DE LA SEMAINE

Et maintenant la Corse ? Vous avez aimé la Catalogne ? Vous ne devriez pas être déçu/e par la Corse ! Dimanche 3 et 10 décembre l'Ile s'apprête à voter pour un scrutin "historique" en élisant sa nouvelle assemblée unique (qui va remplacer celles des 2 départements + la collectivité territoriale). Et les nationalistes, qui ont gagné tous les scrutins depuis 2 ans, et qui ont fait de la question de l'autonomie de l'Ile le point central de leur programme, sont les grands favoris. Interessantu. Jean-Guy Talamoni (qui conduire avec Gilles Simeoni la principale liste nationaliste corse aux élections) en janvier 2016 : "la France est un pays ami". Ça promet. N'oubliez pas de vous abonner à l'excellente newsletter du soir de TTSO. C'est très simple et c'est ici.

LE CHIFFRE DU JOUR

1% des Français les plus riches détiennent 11% de la richesse nationale. 13% pour les Allemands. 14% pour les Chinois, 20% pour les Américains et les Russes (Challenges)

40-60 ANS : C'EST VOTRE TOUR !

Depuis septembre que vous l'attendez.... Après avoir organisé en octobre et en novembre 3 soirées dédiées aux enjeux patrimoniaux des 25-40 ans, et des plus de 60 ans, c'est enfin l'heure de notre soirée pour les 40-60 ans, nos préférés.... Vous êtes concerné(e)? Vous avez du mal à mettre de côté malgré un emploi stable et des revenus réguliers? Vous n'arrivez pas à réduire vos dépenses entre les impôts qui augmentent chaque année, les travaux et réparations qui ne s'arrêtent jamais, et la famille qui s'agrandit? Alors vous ne pouvez pas manquer notre conférence du 7 décembre consacrée aux enjeux patrimoniaux des 40-60 ans. Nous vous attendons à partir de 19h au 28 avenue marceau (paris 8). Je m'inscris à la soirée 40-60 ans.

DU CÔTÉ DES MARCHÉS

Le CAC poursuit son rebond et repasse au-dessus des 5400 points. L'indice parisien est peu affecté par le net repli à Wall Street des valeurs technologiques. Le Nasdaq a clôturé sur un repli de 1,27%, sa plus forte baisse en pourcentage depuis la mi-août, les investisseurs réduisant leur exposition aux "techs" pour privilégier les financières et les industrielles. Ce mouvement de rotation a permis au Dow Jones comme au Standard & Poor's 500 d'inscrire de nouveaux records. En Asie, si le Nikkei a clôturé en hausse de de 0.47%, la baisse en Chine (-0.61%) pèse sur les autres places. L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique hors Japon recule de 1,39%. L'eurodollar est stable à 1.186 tandis que le pétrole monte un peu (63.4 usd pour le baril de brent, +0.09%) et que l'Or consolide légèrement (-0.13% à 1280 usd l'once)

ON S'EN FOUT ?

Le Conseil constitutionnel a validé la surtaxe sur les grandes entreprises, il ne faudra donc pas inventer un nouvel impôt l'année prochaine ; Aux États-Unis, les célébrités continuent à tomber comme des mouches : c'est au tour de Matt Lauer, présentateur vedette de NBC d'être dégagé pour "comportement sexuel inapproprié" ; Donald Trump a retweeté des messages du parti d'extrême droite britannique, rassurant ; 1 Français sur 3 boit un apéro au moins une fois par semaine; Euronext va racheter la Bourse de Dublin ; Selon le CSA 47% des Français auront du saumon fumé pour les fêtes ; Les taxis volants, les Sea Bubbles, pourront être testés sur la Seine avec une limitation de vitesse de 30 km/h.

VOILÀ C'EST TOUT. BONNE JOURNÉE. MAY THE FORCE BE WITH YOU.

Edito publié sur MonFinancier.com le 30/11/2017.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité