Invité d’Europe 1, l’ancien Premier ministre a dit vouloir être candidat au poste de président de l’Assemblée nationale dans l’hypothèse où Claude Bartolone serait élu dans la région Ile-de-France.

Ce lundi sur Europe 1, le député de Loire-Atlantique, Jean-Marc Ayrault, s’est dit intéressé par le poste de président de l’Assemblée nationale. "Beaucoup me le disent, beaucoup me sollicitent, mais pour l'heure il s'agit de gagner les élections régionales". Le journaliste, Thomas Sotto, insiste et l’ancien Premier ministre confirme : "Bien sûr que cette fonction m'intéresse, comme tout ce qui pourrait me conduire à être utile pour le pays. Et moi je l'ai dit en partant de Matignon : je souhaite la réussite du gouvernement, je souhaite la réussite du président de la République pour le pays, et puis en même temps si à ma place je peux être utile, je suis toujours disponible".

Claude Bartolone candidat aux régionales

Jean-Marc Ayrault qui s’était un peu écarté de la vie politique depuis son départ de Matignon pourrait revenir sur le devant de la scène en devenant le quatrième homme de l’Etat. Il a été président du groupe PS de 1997 à 2012, soit pendant quinze ans. Le patron du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a affirmé ce lundi sur Radio classique soutenir la candidature de Jean-Marc Ayrault .

A lire aussi - Régionales 2015 : quelles sont les têtes d’affiche ?

Publicité
Mais cette candidature ne sera possible que dans le cas où Claude Bartolone serait élu à la tête de la région Ile-de-France. Les candidats connus pour cette région sont Valérie Pecresse (Les Républicains), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Emanuelle Cosse (EELV), Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière), Yann Wehrling (MoDem), Pierre Laurent (Front de gauche) et Wallerand de Saint-Just (FN). D’après les sondages Valérie Pecresse et Claude Bartelone seraient au coude à coude.

Vidéo sur le même thème - Régionales en Île-de-France : Bartolone peut-il être candidat et président de l'Assemblée nationale ?