Près de 840 000 ménages français ont été victimes d’escroquerie bancaire l’année dernière, selon une étude publiée mardi. Explications.  

Les arnaques se multiplient... Environ 840 000 ménages français ont été victimes d’une escroquerie bancaire en 2014, selon une étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) publiée mardi. Un chiffre en augmentation constante depuis 2010, selon l’organisme.

Plus alarmant, près de deux tiers des victimes de fraudes bancaires déclarent n’avoir aucune idée de la façon dont ils ont pu être arnaqués. Parmi ceux qui sont néanmoins "parvenus à identifier le procédé", un "tiers ont vu leur informations bancaires dérobées tandis qu'elles avaient effectué un achat sur internet", précise l'étude, citée par Le Figaro.

Les 3/4 remboursés par leur banque

Les autres modes d’arnaques cités sont notamment les achats dans les commerces, les retraits dans les distributeurs automatiques de billets ou encore les faux courriers.

Publicité
La moitié des ménages français concernés disent par ailleurs avoir subi un préjudice d’un montant inférieur à 240 euros. 17% ont quant à eux été victimes d’un préjudice atteignant plus de 1000 euros.

Toujours selon l’étude, quatre ménages victimes sur 10 déposent une plainte après avoir découvert l’escroquerie. Et plus des trois quarts ont été remboursés par leur banque.

En vidéo sur le même thème : Bien choisir sa carte bancaire 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité