Un rapport publié par le ministère de l'Economie et des Finances en annexe de la loi de finances 2013 dresse un bilan des rémunérations dans la fonction publique. Qui sont les fonctionnaires qui gagnent le mieux leur vie ? Verdict...

En marge du la loi de finances 2013, le ministère de l'Economie et des Finances a publié son rapport annuel "sur l'état de la fonction publique et les rémunérations". Bilan : mieux vaut être fonctionnaire pour l'Etat que pour les collectivités territoriales.

En effet, d'après le rapport, "sur le périmètre France entière, un agent de la fonction publique de l'Etat  a perçu en moyenne en 2010 un salaire net de 2 459 euros, soir une augmentation sur un an de 0,8% en euros constants [incluant l'inflation, ndlr]. Un agent de la fonction publique territoriale a perçu quant à lui un salaire net mensuel de 1 800 euros, en baisse de 0,2%".

2 205 euros nets par mois dans la fonction publique hospitalièreLes fonctionnaires des établissements publics de santé s'en sortent mieux que les fonctionnaires territoriaux, avec un salaire net mensuel moyen de 2 205 euros par mois, en hausse de 0,6%. A titre d'information, le salaire mensuel moyen d'un Français sur l'année 2010 était de 2 082 euros, avec une augmentation de 0,5% par rapport à l'année précédente.

Au 31 décembre 2010, un salarié sur cinq était fonctionnaire, ce qui représentait 5,229 millions de personnes. Les 142 600 salariés d'emplois aidés en contrats d'avenir, en contrats emploi solidarité ou en emplois jeunes doivent également y être ajoutés...

Parmi tous ces fonctionnaires, 44% travaillent dans la fonction publique de l'Etat, 35% dans la fonction publique des collectivités territoriales, et 21% dans la fonction publique hospitalière. Le rapport explique que "globalement, fin 2010, la fonction publique emploie 5 000 agents de moins que fin 2009 (-0,1%), confirmant ainsi la quasi-stabilité des effectifs observée depuis 2007".

5 491 nouveaux fonctionnaires d'Etat Mais il faut tout de même signaler que cette réduction du nombre de fonctionnaires ne s'opère pas de la même manière dans toutes les fonctions publiques. Ainsi, au niveau de l'Etat et des ministères, le nombre de fonctionnaires a baissé de 5,2% en 2010, alors que dans les régions, les départements et les communes, la baisse n'a été que de 0,4% (après 9 ans de progression importante).

Publicité
Par contre, la fonction publique hospitalière a, elle, bénéficié d'une augmentation de 1,3% du nombre de ses fonctionnaires en 2010. Cela dit, les chiffres 2012 et 2013 annoncent un vrai changement, puisque pas moins de 5 491 fonctionnaires de la fonction publique de l'Etat devraient être recrutés, en particulier dans l'éducation, la justice et la police.