Faites tourner la planche à billets

Ça y est le plan de rachat d’actifs a officiellement commencé lundi. Les grandes manœuvres ont commencé, la BCE aurait acheté des emprunts d’Etats allemands, italiens et français, alors que les rendements sont déjà au plus bas, et même négatifs pour les emprunts de moins de 5 ans de maturité, et la part d’emprunts négatifs devrait continuer à croître. La difficulté qui se pose désormais pour la BCE est d’atteindre son objectif de racheter pour 60 milliards par mois d’actifs.

AIDE-TOI ET LE CIEL T’AIDERA

C’est le message qui a été envoyé par l’Europe au gouvernement d’Alexis Tsipras. Les Européens mettent un peu plus la pression sur la Grèce. Ils exigent notamment que la Troïka revienne sur place pour évaluer la situation financière du pays alors qu’Athènes doit faire face dès ce mois-ci à des échéances de remboursement. Et surtout, les grands argentiers refusent de donner un centime de plus sans un accord préalable sur les reformes.

LONG ROAD TO GO

Pratiquement trois quarts de la population allemande ne font pas confiance au gouvernement grec pour appliquer les réformes qui lui sont imposées. Angela Merkel l’a bien compris et a répété lors d’un déplacement à Tokyo que la Grèce avait encore 'un chemin très difficile' devant elle.

LE CAS FRANÇAIS

Les ministres des Finances européens se sont réunis mardi à Bruxelles pour traiter d'un autre cas difficile. Cette fois il ne s'agit pas de la Grèce mais de la France. Beaucoup de pays s'inquiètent en effet de l'incapacité de la France à assainir ses comptes publics et ne comprennent pas pourquoi la Commission européenne a accordé un délai de 2 ans à la France pour ramener son déficit à 3% du PIB.

OUI, MAIS

Les ministres des Finances européens devraient pourtant valider la recommandation de la Commission européenne accordant un délai. Mais cette faveur a un prix : la France devra suivre à la lettre une feuille de route très stricte qui prévoit une réduction supplémentaire de 30 milliards de son déficit structurel.

WARREN BUFFET VEUT DES EUROS

Depuis plusieurs mois, les grands groupes américains empruntent de plus en plus en euros, profitant ainsi des faibles taux. Depuis le début de l'année, les entreprises américaines telles que Coca Cola, General Motos, ou encore Mondelez représentent plus d'un quart du marché, et près de deux fois plus que les entreprises françaises. Et ça devrait continuer car on attend bientôt l'emprunt d'Exxon Mobil et de Berkshire Hataway, la holding de Warren Buffett.

MONFINANCIER AUSSI

Face à la chute de l'euro, nous recommandons pour les profils risquophiles de jouer un rebond technique avec le turbo call BEST 3T24Z (DE000CR5U4N0). La baisse nous semble exagérée et trop brutale et les Etats-Unis ne laisseront pas le billet vert s’apprécier au point d’asphyxier la compétitivité des entreprises.

VERS UNE HAUSSE DE L’OR ?

L’or s’est pris une grosse claque en 2014. En se négociant sous le seuil des 1.200$ l’once, le recyclage de l’or est en chute libre si bien que l’activité de recyclage (montre bijoux, pièces) retrouve ses niveaux d’avant crise. La raison ? Les reventes de bijoux qui représentent l’immense majorité du recyclage se sont effondrées avec la baisse des cours du métal précieux.

TIERS PAYANT EN 3 ÉTAPES

Alors que la généralisation du tiers payant suscite la fronde des médecins depuis des mois, la ministre de la Santé Marisol Touraine propose un calendrier progressif de mise en place en 3 étapes entre le 1er Juillet 2016 et le 1er Janvier 2017. Une manière de faire passer la pilule pour les médecins mais qui restent verts.

LOIN DES YEUX LOIN DU CŒUR ?

Les 2,5 millions de Français expat’ sont peu tentés par un retour au pays, selon un sondage Humanis-lepetitjournal.com dévoilé par le Parisien. Et contrairement aux idées reçues, ce n’est pas la fiscalité qui pousse nos compatriotes à partir mais bien la possibilité d’avoir des opportunités professionnelles. Seul petit regret : notre système de soins. On ne peut pas tout avoir.

LE CIEL OU LE TARMAC

Un nouveau tour de vis en vue chez Air France-KLM. La compagnie aérienne va lancer un nouveau plan de restructuration à l’image du plan Transform, achevé il y a à peine trois mois. "Soit nous réformions, soit nous déclinons" a annoncé Alexandre de Juniac, le PDG d'Air France-KLM dans un entretien aux Échos. Le message a au moins le mérite d’être clair.

TRAGÉDIE EN ARGENTINE

10 morts dans un crash d’hélicoptère, lors du tournage d'une émission de télé-réalité de TF1 prévue cet été. Trois sportifs français mais aussi cinq membres du tournage et les deux pilotes argentins. Le monde du sport et des médias sous le choc

VOILÀ C'EST TOUT BONNE JOURNÉEMAY THE FORCE BE WITH YOU

Edito publié sur MonFinancier.com le 10/03/2015.