Un décret publié vendredi permet désormais de se faire indemniser au kilomètre lorsque vous vous rendez au travail à vélo. Explications.  

Aller travailler à vélo est désormais indemnisé. Prendre sa bicyclette pour se rendre sur son lieu de travail donne en effet, depuis le 12 février, droit à indemnité kilométrique de 0,25 euro par kilomètre parcouru entre le domicile et le travail, selon un décret paru vendredi matin au Journal officiel. 

Selon l'article L3261-3-1 du Code du travail, "l'employeur prend en charge tout ou partie des frais engagés par ses salariés se déplaçant à vélo ou à vélo à assistance électrique entre leur résidence habituelle et leur lieu de travaile", précise Le Figaro, qui relaie la nouvelle. 

200 euros exonérés d'impôt par an 

Et mieux encore, le montant cumulé des indemnités perçues sera exonéré d'impôt et de cotisations sociales. Cela dans la limite de 200 euros par an. Le texte précise par ailleurs que ces indemnités peuvent se cumuler avec des abonnements de transport collectif ou de service public de location de vélo (le Vélib par exemple), mais seulement si les abonnements ne permettent pas d'effectuer le même trajet.

Publicité
A noter toutefois que votre patron doit d'abord accepter ce nouveau dispositif. Il n'y a en effet pas d'obligation légale pour lui mais il peut le décider de lui-même ou suite à un accord passé avec les syndicats ou les représentants du personnel. 

En vidéo sur le même thème - Indemnité kilométrique vélo : un plafonnement à 200 euros par an voté à l'Assemblée 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité