La Sécurité sociale s'est alliée au géant facebook afin de lutter contre la fraude à l'assurance maladie. Comment ? En croisant les données des assurés à celles des utilisateurs des réseaux sociaux.

Selon les chiffres du Réseau européen de la lutte contre la fraude et la corruption dans les soins de santé, la fraude à l'Assurance maladie s'éleverait à plus de 10 milliards d'euros. Une somme vertigineuse qui agace la Sécurité sociale. Celle-ci a décidé de s'allier au réseau sociale Facebook pour réduire les dégâts.

Pour y parvenir, Facebook et la Sécu ont eu une idée : confondre les données des assurés à celles des profils Facebook via une société américaine spécialisée dans le traitement des données de masse. L'Italie a opté pour cette solution en faisant appel à l'entreprise Teradata, basée à Dallas. Le résultats ne s'est pas fait attendre.

 

Un statut sur un film génial alors que la personne est censée être en arrêt maladie

"L’INPS (version italienne de la Sécurité sociale, ndlr) a entièrement réorganisé ses services de 1 400 agents dédiés à la lutte contre les fraudes, en même temps qu’elle a croisé ses données avec celles disponibles sur les réseaux sociaux"explique Patrice Bouëxel, directeur du pôle santé de Teradata en France pour Challenges.fr. 

 

Les agents identifient des arrêts maladies suspectés d'être frauduleux. Comme ceux qui sont posés les mercredis ou les jours avant les vacances scolaires et les croise avec les données des réseaux sociaux. Par exemple, un statut parlant d'un film génial posté sur un jour d'arrêt maladie trahit immédiatement le fraudeur.

 

Publicité
Le système a déjà porté ses fruits aux Etats-Unis, dans l'état du Michigan. Avec 10 millions d'habitants et l'application de cette méthode, le gouvernement local économiserait près d'1 million de dollars par jour. David Wiggin, responsable mondial santé pour Teradata explique pour Challenges. fr : "Les données sociales couplées aux données de santé ont à la fois permis de détecter des fraudes à la Sécu, mais aussi d’améliorer la lutte contre le saturnisme, en allouant les aides sociales avec plus de précisions." Quant à la France, nulle ne sait si la Sécu souhaiterait utiliser ce système. Il pourrait porter à débat sur les limites de la vie privée.

Publiez votre commentaire

11 commentaires

Je suis tout à fait  d'accord

Portrait de reveille
Quand on fait rôtir une pintade, la perdrix a la migraine (Nigritien Haoussa)

Je suis tout à fait  d'accord avec ce  procédé  en quoi serait- il  une atteinte  à la vie  privée? ce sont  bien  les  utilisateurs   qui mettent,  

FAUX , je n'ai JAMAIS OUVERT UN COMPTE SUR FACEBOOK ....

CEPENDANT JE CONSTATE QUE DES INFORMATIONS ONT ETE EXPLOITE SUR FACEBOOK !!!!  

Votre affirmation est donc erronée !!!!  

VOILA UN EXEMPLE OU NOUS SOMMES SURVEILLES A NOTRE CORPS DEFENDANT !!!!   ou l'exploitation de l'individu est aujourd'hui une réalité DANGEREUSE POUR LES VRAIES LIBERTES !!!!!

Par contre ils sont " incapables de suivre des terroristes !!"  OU SONT - ILS COMPLICES ??? 

Votez pour ce commentaire: 

je suis tout à fait  d'accord

Portrait de lerch28

je suis tout à fait  d'accord avec ce  procédé  en quoi serait- il  une atteinte  à la vie  privée? ce sont  bien  les  utilisateurs   qui mettent,   je  dirais  même  qui étalent,  leur  vie  privée sur  facebook alors  pourquoi  la sécu  ne  pourrait -elle  pas vérifier  qu'intel qui se  prétend en  maladie  n'est pas aux  Maldives en train de se dorer  la  pilule  (normal en  cas  de  maladie jeu de  mot ) et si ça  éviter  kes fraudes  alors  il ne  faut  pas  hésiter

Votez pour ce commentaire: 

Supposant que les services de

Portrait de Tchesssss

Supposant que les services de M. Zuckenberg ne sont pas gratuits (alliance lol), combien ça va coûter à la Sécu cette histoire ?

Votez pour ce commentaire: 

Normal

Portrait de jl30



Normal
0


21


false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE













MicrosoftInternetExplorer4














DefSemiHidden="true" DefQFormat="false" DefPriority="99"
LatentStyleCount="267">
UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Normal"/>
UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="heading 1"/>


















UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Title"/>

UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Subtitle"/>
UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Strong"/>
UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Emphasis"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Table Grid"/>

UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="No Spacing"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Shading"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light List"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Grid"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Dark List"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Shading"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful List"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Grid"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Shading Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light List Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Grid Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 1 Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 2 Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 1 Accent 1"/>

UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="List Paragraph"/>
UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Quote"/>
UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Intense Quote"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 2 Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 1 Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 2 Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 3 Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Dark List Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Shading Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful List Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Grid Accent 1"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Shading Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light List Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Grid Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 1 Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 2 Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 1 Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 2 Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 1 Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 2 Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 3 Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Dark List Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Shading Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful List Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Grid Accent 2"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Shading Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light List Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Grid Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 1 Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 2 Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 1 Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 2 Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 1 Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 2 Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 3 Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Dark List Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Shading Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful List Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Grid Accent 3"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Shading Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light List Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Grid Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 1 Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 2 Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 1 Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 2 Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 1 Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 2 Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 3 Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Dark List Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Shading Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful List Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Grid Accent 4"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Shading Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light List Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Grid Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 1 Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 2 Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 1 Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 2 Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 1 Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 2 Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 3 Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Dark List Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Shading Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful List Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Grid Accent 5"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Shading Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light List Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Light Grid Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 1 Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Shading 2 Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 1 Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium List 2 Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 1 Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 2 Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Medium Grid 3 Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Dark List Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Shading Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful List Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" Name="Colorful Grid Accent 6"/>
UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Subtle Emphasis"/>
UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Intense Emphasis"/>
UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Subtle Reference"/>
UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Intense Reference"/>
UnhideWhenUsed="false" QFormat="true" Name="Book Title"/>



/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Pauvre travailleurs français que nous sommes (tout ceux qui travaille en France).

Il va bien faloir qu’un jour nous ouvrons les yeux, aujourd’hui tout est fait pour les fenians.

Prenez un exemple sur une famille avec un couple et 2 enfants, dans le 1er cas un des parent travaille pour gagniez  1200€ par mois, dans le 2em cas personne ne travail, dans le 1er cas ils fond devoir tout payer, mutuelle, nourriture, erdf au tarif normal, gaz etc..

Dans le 2em cas ils vont recevoir le rsa, la smu, vont avoir les reto du cœur la crois rouge et tout ces organise qui leur donne ( il vont cumuler tout ces organisme) auront droit a la chambre individuelle dans les hôpitaux, alors que ceux qui paies une mutuelle n'y on pas toujours droit, ect

Je ne vais pas entre à fond dans les détails mais je peut vous assurer que travaillé en France pour 1200€ quand on a 2 enfants à charge il faut être con, on devrais faire une liste de tout les droits pour les personnes qui ne travaille pas et peut etre que les bosseurs finirons par descendre dans la rue .travailleur français égale vache a lait, au fond trais pour nourrir les autres est quand vous êtes foutu vous avez droit a rien

 

Votez pour ce commentaire: 

J'ai la grosse impression qu

Portrait de JPL_75011

J'ai la grosse impression qu'on prend les français pour des benêts au sujet de cette fraude. Un exemple personnel : je suis syndic (bénévole) de copropriété et, voici quelques années, je me suis "accroché" avec la concierge qui ne faisait pas son travail. aussitôt, elle est allée voir un toubib qui lui a prescrit deux fois 10 jours d'arrêt pour soigner une soi-disant dépression nerveuse. Comme j'ai appris incidemment qu'elle continuait à travailler pour plusieurs copropriétés voisines, j'ai écrit en LRAR à la CNAM pour signaler la fraude, laquelle ne m'a jamais répondu. C'était pourtant facile de contrôler et il n'y avait même pas à la convoquer à un examen médical. Il suffisait de constater qu'elle était malade dans ma copropriété et pas dans les autres simplement par les certificats d'arrêt. Cette fraude a coûté plus de 500 € à l'URSSAF et 400 € à la copro (paiement à 90% en application de la convention collective). Ce n'est pas une somme énorme mais ça n'aurait pas pris plus d'une demi heure à un agent de la CNAM pour faire la vérification. Un travail facile qui rapporte 1000€ de l'heure... J'ai découvert ensuite que cette concierge avait plus de 500 heures par mois (plus de 110 heures par semaine !) de contrat de travail, ce qui est un grave infraction au code du travail (article L8261-1). Bien évidemment, dès que j'ai pu rassembler les preuves nécessaires, je l'ai licenciée pour faute grave mais les prd'hommes ont jugé que ce n'était qu'une "cause réelle et sérieuse" malgré un jugement "faute grave" de la Chambre Sociale de la Cour de Cassation du 19 mai 2010 dans une affaire similaire et "seulement" 50 heures par semaine. J'aurais pu aussi aller en Cassation où j'étais sûr de gagner mais ça aurait coûté plus cher que de payer les indemnités de licenciement. Les copros ont donc décidé de "laisser tomber".

Votez pour ce commentaire: 

Il y a aussi une solution

Portrait de Poupy06

Poupy06

Il y a aussi une solution très simple : la carte vitale biométrique. Pas de possibilité de passer une carte vitale au cousin, au beau frère ou à je ne sais qui puisqu'elle est identifiée par une empreinte digitale.

C'est oublié que le slogan des énarques est "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?".

Votez pour ce commentaire: 

une carte java unique avec

Portrait de neopascon

une carte java unique avec les applications: vitale, la banque etc...

toutes les données sont recoupées si arrêt maladie on ne peut pas payer une place de ciné mais on peut payer le pharmacien.

Mais si le médecin à prescrit de voir un film comique (rirothérapie) , zut ce n'est pas dans la NGAP !

big brother is watching me

Votez pour ce commentaire: 

les fraudeurs ne sont pas

Portrait de cobra57000

les fraudeurs ne sont pas forcément sur facebook, je pense que c'est une minoritée.

les fraudeurs ne savent  pas forcément, lire et écrire le Français.

les frandeurs peuvent être des élus , on a vu des députés , avoir le RMI , + logement social.

les frandeurs peuvent être des revendeurs de médicaments dans des pays étrangers ( je l'ai vu à plusieurs reprises)

1/3 des dépenses sont du gachi.  mais que faire pour ne pas être raciste et être condamner pas les droits de l'homme et autres foutaises.

Votez pour ce commentaire: 

Que faire pour ne pas être

Portrait de bachibouzouc

bachibouzouk

Que faire pour ne pas être raciste ? Eh bien, ne prenez pas pour argent comptant tout ce qu'on vous raconte, réfléchissez par vous-même, évitez de généraliser.

Mon père savait que certains de ses subordonnés "prenaient" 8 jours pour repeindre leur cuisine mais il ne pouvait rien faire car ils avaient un certificat médical en bonne et due forme ! Et pourtant, ils savaient aussi bien lire et écrire le français que vous et moi !

Votez pour ce commentaire: 

Il n'y a pas que les

Portrait de JPL_75011

Il n'y a pas que les étrangers qui fraudent mais ce qui est écrit dans le post précédent est tout à fait exact. Ma belle soeur travaille dans une pharmacie et une personne s'est présentée, parlant à peine français, avec une carte "Vitale" de la MGEN ce qui, manifestement, était une tentative de fraude puisque la MGEN est réservée au corps enseignant et conjoint/enfants. La patronne de l'officine a aussitôt téléphoné à l'URSSAF pour demander des instruction et on lui a répondu de faire "comme si de rien n'était". Elle a également constaté que les bénéficiares de la CMU et de l'AME exigent les médicaments "princeps" (=refusent les génériques) car, parait-il, ils se revendent plus cher sur les marchés noirs.

En théorie, l'AME était réservée uniquement aux cas urgents mettant en péril la vie de la personne mais il est facile de constater (par les médecins et pharmaciens) que ce dispositif a été largement détourné avec au moins l'insouciance, et au pire la bénédiction des pouvoirs publics, créant ainsi un véritable "tourisme médical" au détriment des assurés sociaux qui, eux, payent "pleint pot" et sont plutôt mal remboursés.

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité