Ils assurent tous être désormais en règle avec le fisc français mais avaient des comptes avec plusieurs millions d’euros en Suisse, révèle Le Monde.  

L’affaire des milliers de comptes en Suisse, ouverte après les révélations Swissleaks il y a un an, continue de faire du bruit. Sur les plus de 38 000 comptes ouverts par des Français chez UBS, certains étaient détenus par des personnalités bien connues, comme le révèle mercredi le journal Le Monde, qui a eu accès à des milliers de documents.

Ces personnalités qui, contactées par le quotidien, ont tous affirmé être désormais en règle avec le fisc français, y avaient déposé des millions d’euros. Parmi les personnes citées, on retrouve notamment l’actrice Valeria Bruni Tedeschi, qui avait 1,8 million d’euros en Suisse, à présent revenus en France.

C’est également le cas de l’ancien champion du monde de football, Bixente Lizarazu, avec 9,2 millions d’euros, depuis rapatriés. Ces deux personnalités sont considérées "comme des fraudeurs 'passifs' car ils ont, par exemple, hérité d'un compte en Suisse sans avoir eu, eux-mêmes, l'intention de frauder le fisc", explique Le Parisien.

Guy Roux, fraudeur actif

Publicité
D’autres ont été pointés du doigt plus sévèrement, comme l'ex-entraîneur de football Guy Roux, avec 3,1 millions d’euros. Qualifié de "fraudeur actif", celui-ci est en effet accusé d’avoir alimenté régulièrement son compte pour dissimuler ses avoirs.

La famille de la célèbre couturière Sonia Rykiel aurait quant à elle caché 3,3 millions d’euros dans une fondation au Liechtenstein grâce aux services de la banque UBS.

L’affaire semble se terminer, à en croire les informations du Monde. Une enquête qui portait sur plus d’une dizaine de milliards d’euros.

En vidéo sur le même thème - Comptes français découverts en Suisse : "En France, on avait eu deux campagnes de régularisation"