L'ONU estime qu'il est possible d'éradiquer la faim dans le monde d'ici 2030 en investissant 267 milliards de dollars par an pendant quinze ans. Explications.  

Un rapport publié vendredi par les Nations Unies estime qu'il est possible d'éradiquer la faim dans le monde d'ici 2030. Cela "nécessitera un investissement total de quelque 267 milliards de dollars par an au cours des 15 prochaines années (…) Etant donné que cela est plus ou moins équivalent à 0,3% du PIB mondial, je pense personnellement que le prix à payer pour éradiquer la faim chronique est relativement bas", a déclaré José Graziano da Silva, directeur général de la l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). 

Cette somme représenterait alors 160 dollars (soit un peu plus de 140 euros) à verser par an pour chaque personne vivant dans la pauvreté. 

Protection sociale et investissements 

Publicité
Cette somme serait divisée en deux investissements : la protection sociale coûterait 116 milliards de dollars par an et les investissements en faveur des pauvres coûteraient 151 milliards de dollars (105 milliards pour le développement rural et l'agriculture et 46 milliards pour les zones urbaines), détaille le rapport.

Sans cela, la famine devrait encore s'accroître. "Le message du rapport est clair : si nous maintenons le statu quo, nous aurons encore en 2030 plus de 650 millions de personnes souffrant de la faim", a précisé José Graziano da Silva. 

En vidéo sur le même thème - Les insectes contre la famine :"On peut élever des mouches sur les déchets non consommés" 3563656

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité