Faux argumentaires, demandes surprenantes… Des vendeurs usent de méthodes controversées pour vendre des contrats, selon des témoignages recueillis par 60 millions de consommateurs. 

Dans un article publié mardi, la revue 60 millions de consommateurs relaie des témoignages de clients désabusés par le démarchage parfois abusif de vendeurs pour le compte d’Engie (ex GDF-Suez).

L’entreprise, qui a racheté EDF, précise en effet au magazine qu’elle travaille avec des sociétés sous-traitantes "dont les démarcheurs sillonnent les rues pour proposer ses contrats" d’électricité. Sauf que certains d’entre eux semblent n’avoir aucun scrupule à mentir pour augmenter les ventes.

Preuve en est avec les nombreux témoignages de clients mécontents. "Un représentant d’Engie m’a expliqué qu’EDF ne s’occupait plus des particuliers et qu’il y avait un transfert obligatoire d’EDF vers Engie", explique ainsi Sarah à 60 millions de consommateurs.

Des vendeurs sanctionnés ?

Evidemment, cet argument est faux, le changement de fournisseur étant possible. D’autres personnes expliquent qu’on leur a demandé de refaire un contrat après le changement de nom ou encore de montrer leurs factures à un vendeur pour bénéficier d’une réduction…

Publicité
Interrogée par la revue, l’entreprise Engie que des sanctions seront prises contre ces vendeurs s’il est vérifié qu’il y a eu des problèmes de ce genre. Elle rappelle également qu’un appel est normalement effectué dans les 48h pour s’assurer que le client a donné son consentement pour le nouveau contrat.

Plus d’informations sur le site de 60 millions de consommateurs

Publicité