Parmi les augmentations à prévoir dans les mois à venir, il faudra compter l’électricité. Selon les spécialistes, la facture pourrait connaître une hausse à deux chiffres l’an prochain. Explications.

Si l’on en croit la Commission de Régulation de l’Energie, votre facture d’électricité risque de faire un sacré bond vers le haut. En cause, la Contribution aux Charges de Service Public de  l’Electricité (CSPE),une taxe sur les factures d’électricité qui sert notamment à financer les énergies renouvelables. Celle-ci doit pouvoir rapporter 5,1 milliards d’euros en 2013, soit une augmentation de 19% par rapport à 2012, rapportent Les Echos. Conséquence : les factures devraient elles aussi augmenter.

Instaurée en 2003, cette taxe représente actuellement environ 8% du prix de l’électricité, et était limitée à 3 euros du mégawattheure par an, ce qui représente en moyenne une quinzaine d’euros sur l’année pour un ménage. Mais depuis 2004, elle n’a cessé de grimper, pour carrément s’envoler l’an dernier : la CSPE est en effet fixée à 10,50 euros depuis le 1er juillet dernier. Elle permet de financer diverses charges, dont les charges liées à l’électricité photovoltaïque, aux énergies renouvelables, ou encore le surcoût de l'électricité dans les îles non connectées au réseau national. La part de ces charges va augmenter en 2013 (en passant, par exemple, de 32% à 41% pour ce qui est l’électricité photovoltaïque),et devrait donc alourdir la facture des ménages.

Publicité
Dans un rapport publié en juillet dernier, la Cour des Comptes estime que la CSPE devrait « sensiblement » dépasser les 20 euros le mégawattheure en 2020, soit accuser une multiplication par deux du tarif actuel. Pour l’heure, c’est au gouvernement de trancher la question.