Selon Le Figaro, la dette publique de la France devrait atteindre les 1 950 milliards d’euros fin 2014, soit 95,1% du PIB. Un déficit record qui pèse lourd dans le budget et représente plusieurs dizaines de milliers d’euros par Français.

9 AFP

La dette publique de la France devrait exploser en 2014. D’après les informations du Figaro, le texte qui sera présenté la semaine prochaine par Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve devrait annoncer un déficit public record : la dette publique devrait en effet s’élever à 1 950 milliards d’euros fin 2014, soit 95,1% du PIB. Du jamais vu. Des chiffres bien supérieurs aux prévisions envoyées ce printemps à Bruxelles, et calculés sur une croissance de 0,9%. Une facture qui représente plus de 30 000 euros par Français.

Une dette plombée par le soutien à la zone euroUne facture salée qui, au fil des ans, ne cesse de s’alourdir, et ce n’est semble-t-il pas fini. « L’endettement va atteindre un maximum et ensuite ça décroîtra » a expliqué sur France 2 le ministre des Finances. Un pic qui s’explique notamment par le soutien financier apporté à la zone euro. Une aide qui a alourdi la dette française de 48 milliards d’euros en 2012, et qui pourrait représenter 68,7 milliards fin 2014. En deux ans, le déficit public, qui était de  90,2% en 2012, a ainsi augmenté de 120 milliards.

Publicité
Pas d’amélioration avant 2015Mais la crise de l’euro n’est pas la seule responsable a indiqué Pierre Moscovici. « Pendant le quinquennat précédent, sous Nicolas Sarkozy, nous l'avons dénoncé, le déficit s'est accru de 600 milliards d'euros, on est passé en dix ans de 60% du PIB à plus de 90% » a-t-il estimé. La décrue ne devrait pas, d’après le gouvernement, intervenir avant 2015. Mais en attendant la France va devoir commencer à rembourser sa dette.