Des signaux étonnants sur les marchés

Ce qui se passe en ce moment sur les marchés est très étonnant. Et totalement inhabituel par rapport à l’environnement de marché que nous connaissons depuis plusieurs mois. Avec un faisceau de signaux qui pointent tous dans la même direction. On assiste depuis quelques jours, avec une accélération dans les 48 heures, à une vraie ruée sur toutes les valeurs refuges les plus classiques. Toutes.

L'OR ET LE YEN

À commencer par l’or. 4 jours de progression ininterrompue pour un niveau qui se rapproche des 1300 dollars l’once. Autre valeur refuge, le yen. Au plus haut depuis novembre ce matin avec un dollar qui est passé en dessous des 109 yens.

LE SURSAUT DE LA VOLATILITÉ

Détente sur les taux d’intérêts américains aussi. C’est peut être là que le mouvement est le plus surprenant. Le taux de référence, le taux des emprunts d’état américain à 10 ans qui avait atteint récemment les 2.60%, est en chute libre. Les investisseurs là encore se réfugient sur les emprunts d’état américain et le taux du 10 ans est à 2.23%. Or, yen, emprunts d’état, toutes les valeurs refuges sont en forte hausse. Rajoutez à cela la hausse de la volatilité et vous avez le tableau complet. Il y a à peine une semaine, le VIX, l’indice de nervosité des actions américaines se traînait proche des 10%, proche de ses records historiques de baisse, au grand désespoir des traders. La volatilité elle aussi s’est envolée à 16%. Ça reste certes encore bas mais c’est tout de même une progression de 50% en une semaine.

DES SIGNAUX CONVERGENTS MAIS UNE CONTRADICTION

Que signifient ces signaux ? Pour la première fois depuis des mois, les investisseurs sont un peu nerveux. Les raisons avancées sont le contexte géopolitique avec la tension entre les États-Unis et la Russie, la tension entre les États-Unis et la Corée du Nord, les signaux contradictoires sur la capacité de réaccélération de l’économie américaine. Entre autres. Mais le plus étonnant dans tout cela, c’est que cette ruée sur les valeurs refuges se produit généralement quand les indices boursiers sont en chute. Or pour l’instant, ils tiennent plutôt bien. C’est la seule incohérence dans ce tableau global. Ce qui veut dire que dans les jours qui viennent, soit la nervosité retombe et on assistera à un reflux des valeurs refuges, soit les indices boursiers devront corriger. C’est une situation qu’on n’a pas connue depuis très longtemps. À suivre donc. De très près.

TRUMP RECULE SUR LA CHINE

Trump ne respectera pas une de ses promesses de campagne : il n'accusera pas officiellement la Chine de manipulation de sa monnaie. C'est ce qu'il déclare dans une interview au Wall Street Journal. Une concession majeure à la Chine et un revirement qui n'est pas surprenant après le sommet "amical" entre les deux chefs d'État. On saura dans les jours qui viennent ce que Trump a obtenu en échange de la part de la Chine.

TRUMP TOUJOURS, CETTE FOIS SUR LE DOLLAR

Trump trouve que le dollar est trop fort. Il l'a répété hier. Officiellement. Il a également signalé qu'il préférerait que la Banque centrale américaine conserve des taux d'intérêt bas, et, ô surprise, qu'il n'excluait pas de prolonger l'actuelle présidente de la FED, Janet Yellen, à son poste. Ce qui est peu crédible tant Yellen et lui sont opposés. Trump a fait du Trump avec cette phrase incroyable: "Je pense que notre dollar est devenu trop fort et c'est en partie de ma faute car les gens ont trop confiance en moi".

ENCORE ??

C'est reparti pour un tour. Christine a indiqué que les négociations sur la Grèce allaient dans le bon sens, traduisez que nous allons verser à nouveau quelques dizaines de milliards à fonds perdus contre des promesses de réformes qui ne seront pas respectées, mais ce n'est pas tout, elle revient à la charge avec la nécessité d'un allégement de la dette. Une autre perte sèche pour les prêteurs. Une situation totalement ubuesque.

LES TRIBUNES DU JOUR

Fillon et Macron dans Les Échos. Pour Fillon "La France a besoin d'un projet radical pour sortir de l'ornière". Pour Macron "La réforme, c'est une méthode, de la clarté, pas une saignée". Deux styles totalement opposés comme on avait déjà pu s'en rendre compte...

LE DRAME DU JOUR

Le chiffre d'affaires de Prada est en baisse de 9% et son bénéfice de 16%. Qu'est ce qu'on va devenir ?

L'OPEP CONTINUE À SE BATTRE POUR LE PÉTROLE

L' Arabie saoudite continue le combat pour éviter que le pétrole rebaisse en dessous des 50 dollars. Au moins jusqu'à l'introduction de sa compagnie pétrolière. L'OPEP a annoncé que sa production avait continué à baisser en mars, que, et c'est extrêmement rare, la majorité de ses membres respectent leurs quotas et qu'elle est prête à continuer à réduire sa production pour soutenir les cours. Une sacrée détermination.

UN ÉVÉNEMENT À NE PAS RATER POUR TOUT CEUX QUI ENVISAGENT UNE ACQUISITION IMMOBILIÈRE

Vous avez forcément des questions sur l'investissement immobilier et nous sommes là pour y répondre. C'est pourquoi nous organisons, le Jeudi 20 avril, à notre agence parisienne (8ème) notre premier "Forum de l'immobilier". Au programme, une conférence sur la place de l'immobilier dans un patrimoine équilibré, et plusieurs "stands" pour échanger avec nos experts : Stands crédit, SCPI, défiscalisation,... Nos experts répondront à toutes vos questions : Dois-je acquérir ma résidence principale ? Combien puis-je emprunter ? Comment réduire mes impôts avec l'immobilier ? Si vous envisagez de vous lancer dans une acquisition immobilière, vous ne pouvez pas rater cet événement.

LE TTSO DU JOUR :

"Ça suffit les c….ries" Donc, out of the blue, Marine Le Pen s'est sentie obligée de dire que "la France n'est pas responsable" de la rafle du Vél'd'Hiv (Juillet 42. 13.000 personnes dont un tiers d'enfants arrêtées par 7.000 policiers et gendarmes français. Moins de 100 survivants)... On peut bien entendu s'en remettre à son immense culture historique, on peut aussi... écouter ce qu'en dit Robert Paxton, l'historien américain, professeur à Columbia et autorité absolue sur la France de Vichy, qui résumait ainsi les conclusions de ses recherches sur Vichy et les juifs (titre de son ouvrage paru en 1981) : "Les premières mesures de discrimination contre les juifs ont été prises par le gouvernement de Vichy sans pression directe des Allemands. L’Etat français a aidé les déportations des juifs par les nazis et a aggravé la situation des juifs en France." On peut aussi citer juste 2 chiffres : en France, entre 1940 et 1945, 25% des juifs ont été déportés. En Italie – pourtant régime allié des nazis depuis 1936 – 16% des juifs ont été déportés. Que s'est-il passé en Italie ? "La police et l'administration n'ont pas aidé" (Paxton). Ça suffit les c….ries. Dès octobre 1940, le régime de Vichy créé un fichier avec noms et adresses des juifs de France. Les déportations commenceront en juillet 42.

ON S'EN FOUT ?

TF1 et les autres chaînes du groupe ne seront peut être plus disponibles sur les bouquets Orange, Canal et SFR, car elles ne veulent plus être diffusées gratuitement, mais les opérateurs refusent de payer; selon une enquête MMA, la grande majorité des entrepreneurs souffrent de stress, de mal de dos et de migraines ; Juppé ne regrette rien finalement "Il faut le reconnaître, mon âge était là, j'étais dépassé" ; cela fait maintenant trois semaines que la Guyane est totalement bloquée ; trois spécialistes en ingénierie mécanique de l'Université de Berkeley ont apporté une réponse à des mystères de l'humanité : le choc du pied sur le sol est équivalent à 7 fois la gravité terrestre et l'effet "fouet" des boucles lorsque le pied est en l'air est responsable du fait que nos lacets de chaussures se défont tout le temps (Aujourd'hui).

Edito publié sur MonFinancier.com le 13/04/2017.

Publicité