Des salariés d’une entreprise du secteur volailler aux Etats-Unis portent des couches-culottes par peur de prendre une pause pour aller aux toilettes. 

Le climat est tellement délétère dans leur entreprise que des employés du groupe volailler américain Tyson Food ont peur de prendre une pause pour aller aux toilettes. Résultat : ils portent des couches-culottes au travail.

Une étude publiée mardi par l’ONG britannique Oxfam montre que "la grande majorité" des 250 000 ouvriers du secteur avicole américain "dit ne pas bénéficier de pauses-toilettes adéquates", en "claire violation des lois américaines de sécurité au travail", rapporte vendredi le site Metronews, qui relaie l’affaire.

Des risques pour la santé

Un vrai problème qui peut entraîner de véritables risques pour la santé des salariés. Ces derniers "luttent pour s'adapter à ce déni d'un besoin humain de base. Ils urinent et défèquent debout face à la ligne d'assemblage, portent des couches au travail, réduisent leurs prises de liquides et fluides à des niveaux dangereux", estime l’ONG.

Publicité
Le groupe s’est défendu dans un communiqué, assurant que le refus des demandes d’aller aux toilettes n’était pas toléré. "Nous sommes inquiets de ces accusations anonymes et bien que nous n’ayons pour l'instant pas de preuves qu'elles soient vraies, nous vérifions que nos réglementations sur les toilettes sont appliquées", explique la direction de Tyson Food.