Une enquête de 60 millions de consommateurs montre à quel point les particuliers peuvent être embêtés régulièrement par les démarchages téléphoniques. Explications. 

La revue 60 millions de consommateurs a mené l’enquête* sur les démarchages téléphoniques, vraie source d’énervement pour de nombreux particuliers. 32% des personnes interrogées disent ainsi avoir reçu un appel sur le téléphone fixe au moins une fois par jour lors des six derniers mois, 77% au moins une fois par semaine et 92% au moins une fois par mois. Des chiffres qui baissent sur les téléphones portables, à respectivement 4%, 25% et 53%.

Parmi les secteurs qui démarchent le plus les particuliers au téléphone, on retrouve les entreprises de rénovation de la maison, avec 82% des sondés disant avoir reçu un appel dans les six derniers mois. On retrouve ensuite les secteurs des énergies renouvelables (75%), les offres de téléphonie/internet/TV (74%), les offres de gaz ou électricité (71%) et les sondages et enquêtes d’opinion (69%).

Une liste d’opposition déjà créée

Il faudra pourtant patienter encore un peu pour se débarrasser de ces démarchages. Une liste d’opposition, qui était prévue dans la loi Hamon, devrait en effet entrer en vigueur prochainement. 

Publicité
"Une liste d’opposition existe déjà : créée il y a quatre ans, Pacitel a recueilli l’inscription de 1,2 million de consommateurs. Mais elle se révèle parfaitement inefficace à juguler les appels, selon ces utilisateurs", explique la revue. Elle fonctionne en effet avec le bon vouloir des entreprises... 

*Enquête en ligne auprès de 5387 lecteurs de la revue 60 millions de consommateurs, réalisée entre le 24 juillet et le 6 août 2015.

En vidéo sur le même thème : Hamon veut encadrer le démarchage téléphonique