Fausses cartes GDF-Suez, consommateurs fragiles… Certains démarcheurs à domicile multiplient les méthodes de vente douteuses pour réussir à vendre, comme l’explique 60 millions de consommateurs.  

C’est un témoignage édifiant qu’a publié la revue 60 millions de consommateurs : celui d’une ancienne démarcheuse à domicile pour une société sous-traitante de Flandrin Assurances, qui a décidé de parler des méthodes qu’elle utilisait à l'époque, pour désormais alerter les consommateurs.

Une fausse carte GDF-Suez

Sans salaire fixe, payés à la commission, les commerciaux qui travaillent pour ces sociétés, notamment pour des fournisseurs d’énergie ou des entreprises de vente de produits et services, n’hésitent pas à utiliser des méthodes douteuses pour arriver à signer un maximum de contrats. C’est le cas notamment de commerciaux qui doivent vendre le contrat Pack Eco Habitat.

Pour cela, ils sont nombreux à présenter une fausse carte pour donner plus de crédit à leur démarchage. "Je me suis retrouvée à mentir aux consommateurs pour vendre coûte que coûte ce produit. Mon manager présentait une carte d’accréditation GDF-Suez", explique Mme N., interrogée par 60 millions de consommateurs.

Des consommateurs fragiles

L’utilisation d’une fausse carte de fournisseur est courante et avait déjà valu à une autre société, Inter Assurances Groupe (IAG), d’être pointée du doigt par la revue.

Et comme l’explique l’ancienne salariée, sans grande surprise, les démarcheurs sont également priés de trouver "les consommateurs les plus fragiles". Des cibles privilégiées qui sont souvent les plus âgés.

Publicité
Face aux possibles arnaques sur ces contrats, qui sont identiques chez plusieurs sociétés, la revue rappelle qu’il est possible de se rétracter sous 14 jours après la signature. Un bon de rétractation doit en effet être fixé au contrat. Attention alors à ne pas se faire avoir. 

En vidéo sur le même thème : Encadrement du démarchage téléphonique