Noël, c’est l’occasion de se réunir en famille, de partager un bon repas et d’agrémenter son logement de guirlandes lumineuses et de petits lutins musicaux. Une décoration qui met du baume au cœur… et qui peut aussi exaspérer vos voisins. 

Comme chaque année à l’approche des fêtes de fin d’année, vous n’avez qu’une idée en tête : jouer la carte de l’esprit de Noël au maximum et faire de votre logement une annexe scintillante de l’antre du père Noël. Seulement voilà, tout n’est pas permis. Aussi, avant de vous lancer dans l’ornement de votre habitat, peut-être serait-il judicieux (voire obligatoire) de vérifier quelques points. Histoire de ne pas subir les remontrances de vos voisins, de votre syndic… et d’éviter d’enflammer tout l’immeuble.

Sécurité : quelles sont les règles ?

NF, CE… Derrière ces sigles se cachent des certifications et des marquages dont l’ambition consiste à attester de la conformité de produits d’une part, à vérifier qu’ils sont bien en phase avec les normes européennes d’autre part. Aussi, avant d’acheter votre sapin, n’omettez pas de vérifier que celui-ci respecte la norme NF S 54‐200. De la même manière, si votre arbre est artificiel, n’hésitez pas à bien observer ses branches. Lesquelles (souvent conçues en fil de fer) doivent disposer de branches parfaitement fixées avec des extrémités pliées comme il se doit. Ce, afin de pallier tous risques de blessures.

Côté arbre de Noël toujours, sachez que si celui-ci est recouvert de neige ou de givre artificiel, il devient tout de suite nettement plus inflammable. Résultat : mieux vaut acheter un épicéa sans flocage et éviter d’approcher des objets incandescents de type bougies ou autres cierges magiques. En plus d’enrayer la propagation d’un incendie chez vous, vous éviterez aussi à vos voisins de voir leur immeuble s’enflammer.

Quant aux guirlandes électriques, là encore, le marquage CE doit impérativement figurer. A défaut d’empêcher l’incendie, les menaces de courts-circuits seront, elles, grandement diminuées.

Bruit, lumière… Gare au tapage nocturne

Si vous vivez dans une maison individuelle, il est peu probable que les éléments de décoration placés à l’extérieur importunent vos voisins. Question d’éloignement. En revanche, il en est tout autrement si vous résidez dans un logement individuel et donc dans un immeuble, indique BFM Business. Dans ce cas, la règle est simple : "Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé", tient à rappeler la Confédération nationale du logement (CNL).

Résultat : si vos aménagements extérieurs impactent la sérénité de vos voisins, ces derniers pourraient parfaitement être amenés à porter plainte au commissariat pour tapage nocturne. D’où l’intérêt de jouer la carte de la modération question décoration et de ne pas orienter vos illumination en direction de vos voisins.

Quid du règlement de copropriété ?

A priori, dès lors que cela ne l’abime pas, vous avez parfaitement le droit de disposer sur votre porte quelques guirlandes ou autre couronnes de l’Avent placées à l’extérieur. A priori... Parce que dans les faits, relève BFM Business, votre règlement de copropriété peut, lui, formellement vous l’interdire, arguant qu’il s’agit là d’une question de sécurité visant à prévenir les risques d’incendie.

De manière générale, les décorations placées en extérieur (que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement) sont autorisées. Tout du moins tolérées.

Publicité
D’abord, parce qu’elles ne modifient théoriquement pas les façades, ensuite parce que jusqu’à preuve du contraire, elles n’altèrent pas l’harmonie de l’immeuble sur le long terme. Enfin, tout dépend de votre lieu de résidences dans la mesure où certains immeubles de haut-standing peuvent parfois estimer le contraire.

Reste que les professionnels de l’immobilier, rapporte BFM Business, constatent généralement une trêve des confiseurs durant cette période.

En vidéo - Un tank sur votre arbre de Noël

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet