En plein Euro 2016, le Premier ministre a trouvé une idée pour faire revenir les footballeurs français qui jouent et vivent à l’étranger. Explications. 

Vont-ils apprécier le geste du Premier ministre ? Une réforme envisagée par le gouvernement prévoit l’extension du "régime d’impatriation" de 5 à 8 ans. Ce dispositif permet aux salariés qui ne sont pas domiciliés en France de profiter pendant ce nombre d’année d’un abattement de l’impôt sur le revenu de 30%.

"C'est un geste de confiance de la France vis-à-vis de ceux qui veulent venir travailler, innover, créer des emplois en France et donc participer au rayonnement de notre pays", a déclaré Manuel Valls mercredi, lors d'un forum de représentants de la finance, cité par Le Lab d'Europe 1.

Financiers, ingénieurs… et footballeurs

Publicité

Si cela vise notamment les financiers, ingénieurs, et autres professions d’expatriés, les footballeurs sont eux aussi concernés. "Les joueurs de l'équipe de France qui pourraient bénéficier de ce dispositif sont Antoine Griezmann, Paul Pogba, Patrice Evra, Laurent Koscielny mais aussi Eliaquim Mangala ou Morgan Schneiderlin", précise le site d’information.

La question est de savoir si ce dispositif incitera ces Bleus à revenir dans l’Hexagone. Nombreux seraient en tout cas les supporters à le souhaiter !