Malgré les demandes répétées de la Cour des comptes, François Fillon a toujours refusé de supprimer l'avion réservé au ministre des Transports dont l'utilisation est très coûteuse pour l'Etat. Jean-Marc Ayrault vient d'en prendre la décision. Les détails avec Planet.fr.

C'est enfin chose faite ! L'avion habituellement réservé au ministre des Transport va disparaître... La Cour des comptes demandait depuis longtemps la fin de son utilisation, mais François Fillon n'en avait jamais pris la décision.

Jean-Marc Ayrault, nouveau Premier ministre, s'y était engagé, et a tenu sa promesse. La Cour des comptes estimait en effet que cet avion représentait une dépense "dont l'utilité reste incertaine pour un coût élevé", signalant au passage que l'utilisation de l'appareil se faisait "en parfaite dérogation avec les règles imposées aux autres liaisons ministérielles, au premier rang desquelles l'autorisation du cabinet du Premier ministre".

5 833 euros par heure de volCet avion, exclusivement réservé aux déplacements du ministre des Transports, coûte en effet beaucoup aux contribuables et ne vole pas assez pour être rentabilisé. Les frais liés aux salaires du personnel et aux loyers (crédit-bail) du Beech 200 sont trop élevés pour cet avion qui ne vole qu'en moyenne 200 heures par an, au lieu des 400 minimum nécessaires pour le rentabiliser.

Publicité
Selon la Cour des comptes, en 2009, cet avion a coûté pas moins de 1,8 millions d'euros à la France, et 5 833 euros par heure de vol... A force d'insister et avec le changement de courant politique au sommet de l'Etat, la Cour des comptes aura finalement obtenu gain de cause.

© Jerome_K / Flickr