Droits au chômage facilités, mairie comme domiciliation… Voici quelques-unes des mesures qui devraient prochainement être mises en place pour faciliter le retour des Français expatriés.  

Tout sera fait pour faciliter leur retour. La sénatrice PS des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, a remis mercredi à Manuel Valls une cinquantaine de propositions visant à simplifier le retour des Français expatriés.

Parce que la recherche d’un logement peut s’avérer très difficile au retour, le document remis au Premier ministre, repris par l'AFP, avance notamment comme piste "la domiciliation sur le lieu de travail de l’un des parents ou à la mairie de la commune du lieu de résidence prévu".

Toujours dans cette optique, le rapport prévoit également d’étendre les pièces justificatives demandées par un bailleur aux fiches de paie étrangères ou encore "à tout document attestant les ressources disponibles".

Un accès aux droits sociaux plus simple

Autre proposition : un accès aux droits sociaux plus facile, "notamment avec la mise en place d’une information automatique des assurés radiés de leur régime d’assurance maladie pour cause de départ à l’étranger ainsi qu’un renforcement de l’offre de Pôle Emploi sur l’accompagnement au retour d’expatriation", précise 20 minutes.

Publicité
Les règles relatives à l’assurance chômage pourraient elles aussi être modifiées. Ainsi, le texte appelle à "engager un débat au niveau européen sur la modification des règles relatives à l'assurance chômage des personnes ayant eu des expériences de mobilité professionnelle en Europe".

On estime à plus de deux millions le nombre de Français expatriés à l’étranger.

En vidéo sur le même thème : Ces riches expatriés français au Portugal