Le magazine économique suisse Bilan a publié son classement annuel des trois cents personnes les plus riches de Suisse. Bilan : pas moins de 43 Français y figurent... Des fortunes qui ne sont donc pas déclarées en France...

Les riches Français ont-ils réellement quitté le pays pour la Suisse depuis l'arrivée de François Hollande à la présidence de la République ? Pas vraiment, si l'on en croit le magazine économique suisse Bilan, qui publie son palmarès annuel des trois cents plus grandes fortunes de Suisse.

En effet, seuls deux nouveaux noms de personnalités françaises sont entrés dans la liste, et ils ne sont que 43 cette année (dont 15 milliardaires en Francs suisses), contre 44 l'année dernière. Mais, il y a une dizaine d'années, ils n'étaient que 17... Cette année encore, on y retrouve les grandes fortunes habituelles, mais pour la plupart, encore plus riches que l'année dernière.

De Chanel à Peugeot...Le top trois des exilés fiscaux français en est un bel exemple ! Première sur le podium, la famille Wertheimer (Chanel, Bourjois) résidant à Genève dispose d'un patrimoine estimé entre 5 et 5,8 milliards d'euros. Il en va de même pour la famille Castel (vin), deuxième du classement, habitant également à Genève et disposant du même patrimoine estimé. Et pour fermer le trio de tête, les héritiers de la famille Louis-Dreyfus (négoce), résidant dans le canton des Grisons, et disposant d'un patrimoine estimé entre 2,5 et 3,3 milliards d'euros.

Parmi les exilés fiscaux français les plus connus présents dans le classement, on retrouve également Benjamin de Rotschild (banque), à Genève, avec entre 1,6 et 2,5 milliards d'euros. Ensuite, la famille Lescure (marque Seb) à Genève, et la famille Peugeot (auto) dans le canton de Vaud qui disposent toutes les deux d'un patrimoine estimé entre 0,8 et 1,2 milliard d'euros.

De Lacoste à Jean-Louis David...Plus loin derrière, on retrouve Michel Lacoste (mode), à Genève, et Alexandra Pereyre de Nonancourt (champagnes Laurent-Perrier) dans le canton de Vaud, avec chacun un patrimoine situé entre 250 et 330 millions d'euros. Vient ensuite Nicole Bru-Magniez (laboratoires Upsa), dans le canton du Valais, avec une fortune évaluée entre 160 et 330 millions d'euros.

Publicité
Puis Daniel Hechter (mode), dans le canton de Vaud, Paul Dubrule (Accor) à Genève, et Jean-Louis David (coiffure) dans le canton de Vaud avec chacun un patrimoine estimé entre 83 et 165 millions d'euros.

> Retrouvez tout le classement sur le site du magazine Bilan.

Publicité