La présidence de la République a démenti sur Twitter l’utilisation d'un bureau du palais présidentiel par la comédienne. 

Le magazine Valeurs Actuelles affirmait dans un article, la semaine dernière, que Julie Gayet aurait fait de l’Elysée une "succursale de Rouge internationale, sa société de production" et qu’elle utiliserait des bureaux du palais pour ses rendez-vous professionnels.

A lire aussi -Tout ce qui a changé pour elle depuis les révélations de Closer 

L’article indique par ailleurs que "le palais présidentiel est équipé d’une salle de cinéma dernier cri qui lui permet de suivre le montage des films qu’elle produit". Cette information a également été relayée par le magazine people Closer.

Mais la communication de l’Elysée a aussitôt démenti ces affirmations sur le compte Twitter "Communication Elysée", compte crée il y a seulement quelques mois et dédié à la correction des informations erronées ou imparfaites concernant la présidence de la République. 

La communication de l’Elysée a donc rapidement démenti que la compagne du président utilisait les bureaux du palais à des fins professionnelles. Cette rapidité s'explique peut-être par le fait que le président a déjà été soumis à de nombreuses critiques lorsque le magazine Closer avait révélé qu’un traitement de sécurité, égal à celui de Valérie Trierweiler, avait  été accordé à Julie Gayet.

Publicité
Julie Gayet n’est pourtant pas la Première dame de France. Depuis les révélations de Closer en 2014, Julie Gayet et François Hollande n’ont jamais démenti ni confirmé une quelconque relation. 

Vidéo sur le même thème : Eté 2013 : les vacances de Hollande à la Lanterne