De plus en plus de collectivités locales (municipalités, conseils régionaux et généraux) poussent les candidats du baccalauréat à l'excellence en leur proposant des récompenses. Dans certaines villes, elles peuvent aller jusqu'à 6 000 euros pour ceux qui décrochent la mention très bien. Plutôt motivant non ?

Obtenir son bac avec une mention, ça peut vraiment rapporter gros. Sur les 664 709 candidats qui s'apprêtent à plancher sur les épreuves 2013, environ un quart l'auront avec une mention "bien" ou "très bien". Et ces derniers ne seront pas gâté que par leur famille : certains élus mettent un point d'honneur à les féliciter personnellement et à leur donner un coup de pouce financier pour leur passage vers l'enseignement supérieur.

Les collectivités les plus généreuses
Selon l'Express, la Guadeloupe arriverait en tête. En effet, un prix d'excellence du Conseil général est attribué aux meilleurs lycéens, dont la moyenne général au bac est de 18/20 ou plus. Ce prix d'excellence leur permet d'obtenir une bourse de près de 4 000 euros, un appareil high-tech ainsi "qu'autant de billets d'avion annuels vers la métropole ou leur lieu d'études que durera leur cursus supérieur", précise l'Express.

En France métropolitaine, c'est la ville de Cannes qui est la plus généreuse. Les lycéens boursiers ayant décrochés la fameuse mention "très bien" se verront reçus à l'Hôtel de Ville par le député-maire autour d'un cocktail solennel. Mais pas seulement. Ils ressortiront avec une bourse de 6 000 euros, versée en deux fois au cours de leurs deux premières années d'études supérieures.

Une prime qui peut augmenter
Dans les Alpes-Maritimes toujours, le Conseil général récompense les meilleurs bacheliers des filières générales et technologiques du département avec un chèque de 200 euros. Dans l'Indre, les lauréats du baccalauréat reçoivent de la part du Département un chèque de 450 euros pour les mentions "très bien" et 250 euros pour les mentions "bien".

Petite variante à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine. Le maire récompense ses bacheliers ayant obtenu plus de 14 de moyenne avec une subvention de 780 euros, débloquée sur présentation d'une facture.

Publicité
Le ministère de l'Enseignement supérieur récompense aussi les bacheliers titulaires d'une mention "très bien"
Le ministère de l'Enseignement supérieur propose en effet une aide supplémentaire aux futurs étudiants. Il s'agit d'une aide au mérite, accordée aux titulaires d'une mention "très bien". Cette aide s'élève à 1 800 euros par an et s'ajoute aux bourses attribuées sur critères sociaux. La seule condition est la suivante : il faut être boursier ou futur boursier.

© Conseil général des Yvelines/Flickr

Publicité