Il s’agirait d’une initiative "maladroite" entreprise par une nouvelle recrue afin d'apprendre les couleurs aux enfants d'une école maternelle.

Une étrange méthode. Afin de différencier les élèves ne mangeant pas de porc et ceux qui sont végétariens, l’école des Piédalloues à Auxerre (Bourgogne) aurait fait porter des étiquettes de couleurs autour du cou des enfants. Ceux qui ne mangent pas de porc auraient dû mettre un pendentif rouge, tandis que ceux qui ne consomment pas de viande du tout auraient dû porter un pendentif jaune, selon Creusot Info.

A lire aussi - Chalon-sur-Saône : la suppression du menu sans porc autorisée

Une élue (divers droite) de l’opposition a dénoncé la pratique lors du conseil municipal de la ville jeudi. "C'est révoltant. Cela renvoie à des heures sombres", a ainsi déclaré Malika Ounès, alertée par une mère de famille. "Des pratiques comme celle-ci ne sont pas acceptables. On n'a pas le droit d'imposer cela, en catimini, à des enfants", a-t-elle également expliqué.

Une nouvelle recrue aurait pris cette initiative afin d'apprendre les couleurs aux enfants

Plusieurs internautes se sont indignés de cette méthode qui rappelle l’étoile jaune portée par les juifs lors de la Seconde Guerre mondiale.

 

Publicité
Afin d’en savoir plus, la mairie d’Auxerre a demandé une enquête administrative auprès du directeur de l’établissement. "Les premières conclusions de cette enquête laissent apparaître une initiative isolée et maladroite", a expliqué à Libération un porte-parole de la municipalité. D’après lui, "une coordinatrice nouvellement embauchée dans la cantine" aurait voulu transposer l’apprentissage des couleurs au fonctionnement de la cantine.

En vidéo sur le même thème - Chalon-sur-Saône : le maire UMP supprime le porc à la cantine