Des nouvelles arnaques à la carte sans compte ont eu lieu récemment en Côte-d’Or. De quoi amener les gendarmes du département à publier une mise en garde. Explications.   

Si elle ne touche pas, cette fois-ci, les particuliers, l’escroquerie est suffisamment importante pour être dénoncée par les autorités. La gendarmerie de Côte-d’Or a en effet publié un message dimanche invitant les commerçants à faire très attention à l’arnaque à la carte PCS.

Concrètement, des escrocs appellent des commerçants (des buralistes en particulier) en se faisant passer pour des gendarmes afin de leur expliquer qu’ils sont victimes d’une arnaque aux tickets permettant de recharger cette carte bancaire PCS (une carte qui permet de payer sans avoir de compte bancaire).

Plus de 4000 euros arnaqués à un buraliste

Pour régler le soi-disant problème, les malfaiteurs demandent alors aux buralistes de leur fournir la preuve des tickets de recharge dernièrement vendus. C’est ce qui s’est passé pour un commerçant de Saulieu. "Un second interlocuteur contacte le buraliste et se fait passer pour le directeur de la société qui gère ces tickets de recharge. Il demande alors les codes des derniers tickets pour, dit-il, les annuler. En réalité, les escrocs vont obtenir pour quelque 4 000 euros de code", précise le site BienPublic.com.

Publicité
Pour éviter au maximum ce type d’arnaque, la gendarmerie de Côte-d’Or rappelle aux commerçants de ne jamais fournir de code de carte de recharge PCS à qui que ce soit. Un conseil qu’il s’applique également aux particuliers : "ne jamais fournir de codes ou de mots de passe, pas plus au téléphone que par mail", ajoutent les autorités.