Un homme de 34 ans a récemment été interpellé à Marseille. Il avait détourné les coordonnées confidentielles de centaines de personnes en fabriquant de fausses façades de distributeurs automatiques de billets.

Bien mal acquis ne profite jamais ! Un homme de 34 ans a été interpellé récemment à Marseille (Bouches-du-Rhône). Il avait détourné les codes de cartes bancaires de nombreuses personnes... en fabriquant lui même de fausses façades de distributeurs automatiques de billets, a rapporté Le Parisien.

Grâce à l'utilisation d'une imprimante 3D, que les forces de l'ordre ont retrouvée lors de la perquisition du domicile de sa compagne, le trentenaire modélisait des façades puis les fabriquait. Les policiers ont par ailleurs mis la main sur l'une de ces fameuses fausses façades, ainsi que sur deux ordinateurs et plusieurs appareils permettant de lire et capter les coordonnées confidentielles retenues dans les cartes bancaires.

L'homme a reconnu les faits"Une enquête a été ouverte en septembre 2013 après la découverte par la Caisse d'épargne de deux fausses façades placées sur des distributeurs d'agences, implantées à Nîmes et Saint-Ambroix (Gard) [...] Des dispositifs de type skimmer (mini-lecteur de carte bancaire, ndlr) avaient été découverts glissés derrière ces fausses façades", explique une source judiciaire citée par Le Parisien. "C'est la première fois que nous découvrons ce type de façade conçue via ce matériel de pointe" ajoute-t-elle.

Publicité
Pour tester son système, l'escroc a utilisé une carte à son nom, ce qui a permis aux policiers de remonter jusqu'à lui. Ce dernier n'a pas eu d'autre choix que de reconnaître son implication lors de sa garde à vue. Il avait réussi à détourner plus de 30 000 euros avant que la banque ne se rende compte de son larcin. Son complice, repéré sur d'autres vidéos de surveillance d'agences piégées, est aujourd'hui activement recherché.

Vidéo sur le même thème : Une fausse façade de distributeur de billets

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité