C’est une arnaque à la carte bancaire par téléphone qui vise principalement les seniors. Et qui peut coûter cher aux victimes. Explications.  

Soyez vigilants. Dans un article publié mardi, le site LaDépêche.fr revient sur une arnaque qui a eu lieu pendant le week-end près de Tarbes et qui peut se développer un peu partout. Les victimes ? Toutes des personnes dénommées Monique. Il s’agit une nouvelle fois d’une arnaque à la carte bancaire par téléphone.

Le malfaiteur - qui a choisi ce nom au hasard dans l’annuaire car celui-ci est censé appartenir à des personnes âgées - appelle ses potentielles victimes en se faisant passer pour un commissaire de police. Il va alors indiquer qu’une personne a été arrêtée devant le domicile de la victime en possession de ses coordonnées bancaires.

Des avertissements de prélèvements

Et c’est là que le piège se referme. L’escroc va en effet demander à la soi-disant victime de confirmer ses coordonnées bancaires pour savoir si elles correspondent bien à celles retrouvées. Mais il s’agit évidemment d’une arnaque pour récupérer les codes et pour les utiliser pour effectuer des achats et paiements sur Internet.

Publicité
"Comme il était très insistant. Je le lui ai donné les renseignements. Quasi instantanément, j'ai reçu sur mon portable quatre avertissements de prélèvements pour 35 euros, 509 euros, et deux fois 200 euros", témoigne une victime au site d’information.

Face aux risques, la police rappelle qu’il ne faut jamais communiquer ses codes par téléphone, que ce soit à la police ou à votre banque.

En vidéo sur le même thème : Les arnaques téléphoniques ont explosé en 2015 

Publicité