Comment nos voisins européens voient-ils la France et sa santé économique ? Mal ! En effet, à leurs yeux, nos finances nous classent dans la même catégorie que les pays du sud de l'Europe.

Les Echos ont fait appel à BVA pour établir le dernier baromètre européen sur la perception des situations économiques des pays européens par les Européens eux-même. Résultat : l'image de la France s'est beaucoup déteriorée (- 16 points en 2 ans) et la majorité des Européens, 51%, jugent que la situation financière de la France est mauvaise.

Avec ces scores négatifs, la France se retrouve au même niveau dans l'opinion des Européens que les pays du sud, comme l'Espagne ou l'Italie. D'ailleurs, en France, nous sommes nous-même très durs avec notre propre situation, puisqu'à 80% nous pensons que notre état économique est négatif, ou très négatif.

L'Allemagne, grand vainqueur du baromètreDe l'autre côté du Rhin en revanche, tout va bien ! Avec 87% d'opinions favorables, l'Allemagne a une belle image en Europe. Les Allemands eux-même ne sont que 81% à avoir une bonne opinion de la situation économique de leur pays.

Derrière, le Royaume-Uni s'en sort plutôt bien, avec 67% d'opinions positives (mieux qu'il y a deux ans). Et pourtant, dans le fond, sa situation économique n'est pas tellement plus bonne que la nôtre.

Concernant l'avenir, les Français ne sont pas très optimistes. En effet, sur les 5 pays interrogés, ce sont ceux qui croient le moins (74%) en des lendemains meilleurs. La moyenne européenne n'est que de 57%, 53% chez les Allemands, et seulement 38% chez les Anglais.

Une bonne image de la France pour les services publicsLe baromètre étudie également les opinions concernant les services publics des pays européens. A 93%, les Européens pensent que l'Allemagne possède la meilleure qualité de services publics (96% chez les Allemands eux-même). Juste derrière, on retrouve la France, avec 88% d'opinions positives.

Publicité
Mais le baromètre permet aussi de s'apercevoir que dans leur propre pays, les Européens jugent durement leurs services publics. Et une vraie frontière se crée entre le nord et le sud. Ainsi, 47% des Allemands et 38% des Français et des Anglais sont satisfaits de ces services... Mais ils ne sont que 21% en Italie, et 20% en Espagne.
Publicité