Les trois syndicats CGT, FO et Solidaires ont appelé mardi soir à une grève interprofessionnelle le jeudi 9 avril pour protester notamment contre les dispositions prévues par la loi Macron. 

Vers une mobilisation de masse ? Les syndicats CGT, FO, Solidaires ont appelé mardi soir à une grève interprofessionnelle dans toute la France le jeudi 9 avril. En cause : les dispositions du projet de loi "libéral" prévu par le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron.

"Le pacte de responsabilité, la rigueur budgétaire, nombre de dispositions du projet de loi libéral Macron aggravent la situation des salariés (…) De nombreuses luttes et mobilisations syndicales sont d'ores et déjà engagées dans les entreprises", estiment les trois syndicats dans une déclaration commune.

"Construire plutôt que contester" 

Tous les syndicats n’appellent cependant pas à la mobilisation, à l’instar de la CFDT, CFTC, CFE-CGC ou Unsa qui jugent les mots d’ordre "trop généralistes" et disent préférer "construire plutôt que contester", rapporte le site 20minutes.fr. La FSU devrait quant à elle indiquer au mois de mars si elle choisit ou non de se joindre à l’initiative.

A lire aussi : Les cinq principaux points de la loi Macron 

Publicité
La loi Macron prévoit notamment de réformer plusieurs professions, parmi lesquelles les professions juridiques. Une ouverture des commerces 12 dimanches par an, contre 5 actuellement, est également prévue. Une autre disposition sur un meilleur encadrement des retraites chapeaux est, elle aussi, inscrite dans le texte.

En vidéo sur le même thème : Loi Macron, loi de tous les dangers