Un sondage effectué par l'Ifop pour Europe 1 et Paris Match à paraître jeudi 28 avril, analyse les intentions de vote pour la présidentielle 2012. Analyse des résultats.

L'Ifop, partenaire de notre baromètre politique des 50-65 ans, a sorti les résultats d'une nouvelle étude sur les intentions de vote des Français pour 2012. Voici les principaux résultats de cette nouvelle consultation.

 

La présidentielle est un thème qui intéresse de plus en plus les Français

Début avril, à presqu'un an du scrutin, 43% des personnes interrogées ont déclaré avoir parlé de la présidentielle avec leurs proches. Un pourcentage qui a évolué de 14 points par rapport à début février, où seuls 29% avaient abordé ce sujet. En 2006 à la même période, 41% des Français disaient en avoir parlé.

 

 

Nicolas Sarkozy souffre d'une très faible popularité un an avant la prochaine présidentielle

Selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, seuls 28% des sondés se déclaraient satisfaits du Président actuel en avril 2011. Possible candidat à sa propre succession, Nicolas Sarkozy a du souci à se faire si l'on compare les mêmes statistiques pour tous ses précesseurs ayant tenté leur réélection sous la Ve République.

Publicité
En effet, selon les données ci-dessous, seul Valéry Giscard d'Estaing était en-dessous de la barre des 50% avec 45% de satisfaits, en avril 1980, soit 17 points de plus. Il a par ailleurs perdu l'élection de 1981 au profit de François Mitterrand.