Le président sortant, candidat à sa réélection, a amorcé un début de mea culpa lors de son passage au JT de France 2 face à David Pujadas le 22 février dernier. Retour sur les mauvais choix - reconnus mais pas toujours assumés - de Nicolas Sarkozy.

Le dîner au Fouquet’s

C’est sans doute le regret le plus clairement exprimé du président de la République. Le soir de son élection, le candidat élu fête sa victoire au Fouquet’s, restaurant chic et bourgeois situé sur les Champs-Elysées, à Paris (6/5/2007). Mauvaise idée : médias et opinion publique ne lui pardonneront pas, tant pour le symbole qu’en raison de la présence des certaines personnalités. Parmi elles, Bernard Arnault (7e fortune du monde), Martin Bouygues, Serge Dassault ou encore Vincent Bolloré. Une image bien loin du candidat du peuple, reflétant une forme de connivence peu appréciée entre hommes politiques et grands patron.

 

Publicité
 A la fin du mois de février 2012, sur le plateau de la grande messe du 20 heures de France 2, Nicolas Sarkozy déclarera en bégayant que "si c'était à refaire" il ne "reviendrait" pas au Fouquet's. Une façon d’éteindre la polémique… près de cinq ans plus tard.

 

© MaxPPP

Publicité