A contresens de toutes les tendances annoncées par les sondages, l'étude de deux économistes donne Nicolas Sarkozy gagnant au terme du second tour de l'élection présidentielle. Les explications avec Planet.fr.

Si l'on en croit les tendances qui se dégagent des sondages, les jeux seraient faits pour l'élection présidentielle ! Et pourtant... Un étude très sérieuse du site Electionscope, basée non seulement sur la popularité des candidats, mais également sur le taux de chômage, viendrait démontrer l'inverse.

L'Express révèle en effet que deux économistes français, Bruno Jérôme et Véronique Speziari se sont penché sur un "modèle statistique de prévision électorale" bien particulier. Et la prise en compte des chiffres du chômage serait primordiale. Ils déclarent ainsi que "si le chômage était remonté au-dessus de 9,6%, Hollande aurait pu l'emporter. Mais l'Insee a annoncé un taux de 9,4% le 1er mars. Quoi qu'il advienne, le score sera serré : un 57-43 en faveur de la gauche est totalement exclu".

Publicité
Les résultats exacts des trois dernières présidentiellesLes résultats de ce modèle statistiques seraient bluffants ! D'après L'Express, il avait permis d'annoncer "avec deux mois d'avance, les résultats exacts des trois dernières présidentielles françaises et de leurs équivalentes américaines".

Les résultats complets de l'étude seront publiés par L'Expansion le 28 mars prochain.

© Aleph / Wikimédia Commons

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité