A côté des poids lourds de l’élection présidentielle, quelques candidats tentent d’exister. Et se verraient bien à l’Elysée en 2012. S’ils arrivent déjà à rassembler les 500 signatures nécessaires… Présentations.

 

Jacques Cheminade : le récidiviste

Sur son site, Jacques Cheminade se décrit comme "à l’exact opposé des carriéristes hantant les générations Mitterrand, Chirac ou Sarkozy, pour qui les idées sont un filon à exploiter pour réussir dans un monde balisé." 

Publicité
Agé de 70 ans, cet essayiste et homme politique, (président du parti politique Solidarité et Progrès) n’en est pas à son coup d’essai : après avoir rassemblé 0,27% des voix lors de l'élection présidentielle de 1995, il ne parvient pas à réunir les 500 signatures nécessaires en 2002 et 2007. Pour 2012, faute d’argent et selon ses dires, sa campagne devrait se faire "avec une camionnette et sur Internet".

Sa priorité : "combattre les intérêts financiers prédateurs qui détruisent notre avenir et notre pays et sortir de ‘l’économie-casino’ ".