Au-delà du lieu d’implantation, ce qui conditionne la taille d’un logement lors d’un achat n’est autre que le salaire que vous percevez chaque mois. Mais qu’en est-il si vous touchez le Smic ?

26 m2 à Lyon, 35 m2 à Nantes, 37 m2 à Strasbourg… C’est un fait, selon la ville sur laquelle vous avez jeté votre dévolu, le prix du logement que vous souhaitez acquérir peut varier du simple au triple, voire beaucoup plus. 

La bonne nouvelle tient au fait que, si vous percevez chaque mois un salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic), celui-ci vient d’être revalorisé au 1er janvier 2018 à 1 498,50 euros brut par mois, contre 1 480,27 euros bruts en 2017, soit une augmentation de 1,24 %. 

La mauvaise, c’est que si vous souhaitez acheter un bien situé dans une grande ville de France, la surface à laquelle vous pouvez prétendre peut parfois se révéler insuffisante pour vivre convenablement. 

12 villes de France estimées

Tel est, en substance, ce qui ressort d’une étude publiée ce mardi 2 janvier par le réseau de courtiers en crédits immobiliers Vousfinancer. A la question : quelle surface pouvez-vous acheter dans 12 villes de France si vous percevez le salaire minimum en 2018 ? Ledit courtier a décidé d’effectuer quelques menues simulations en se fondant sur des mensualités égales à 33 % du Smic (387,30 euros) et un remboursement de crédit à 1,80 % envisagé sur 25 ans avec 10 % d’apport personnel. 

Dans cette configuration, voici ce que vous pouvez vous offrir dans 12 villes de France en 2018 :

56 m2 à Clermont-Ferrand 

44 m2 à Rouen

43 m2 à Grenoble

40 m2 à Marseille

39 m2 à Rennes

37 m2 à Strasbourg

36 m2 à Toulouse

35 m2 à Nantes

31 m2 à Lille

26 m2 à Lyon

26 m2 à Bordeaux

10 m2 à Paris

Le pouvoir d’achat en question

De fait, si certaines surfaces se révèlent particulièrement exiguës selon les villes, ces résultats sont aussi le fruit des fluctuations du pouvoir d’achat des Français.  "Alors que le Smic n’a augmenté que de 12 % depuis 2010, la surface qu’il est possible d’acheter avec le salaire minimum et un crédit sur 25 ans et augmenté de 42 % à Marseille (+ 11m2), 18 % à Lille (+ 5 m2) mais n’a pas évolué à Paris et a même baissé de 4 m2 à Bordeaux…", tient à souligner Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer.

Publicité
Et de conclure : "Si le niveau des taux, qui ont été divisés par deux en 8 ans, a permis d’accroitre la capacité d’emprunt de 40 % dans les villes les plus chères, la surface qu’il est possible d’acheter avec le salaire minimum n’est souvent pas suffisante pour y vivre, notamment à Paris (10 m2) ou Bordeaux ou Lyon (26 m2)…". 

En vidéo - La vie immo : comment bien renégocier son crédit immobilier ?

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité