Vidéos à la une
Le journal "Libération" accuse l'État d'avoir menti sur le dispositif de sécurité mis en place à la promenade des Anglais, à Nice, le soir du massacre. L'Etat aurait initialement indiqué que l'entrée du lieu a été barré par des policiers alors que ce n'était pas vraiment le cas. En réalité, il n'y avait que deux voitures de police et six policiers nationaux le long de la promenade des Anglais et non à l'entrée. Face à cette accusation, comment le ministère de l'Intérieur réagit-il ? - Bourdin Direct, du jeudi 21 juillet 2016, sur RMC.
Vidéos Argent/Bourse
Le magazine Fortune a mis en colère Elon Musk. Il accuse sa firme, Tesla, d'avoir fait traîner pendant huit semaines la révélation d'un accident mortel de son modèle S, intervenu le 7 mai dernier en Floride. Elon Musk aurait vendu pour 2 milliards de dollars de part dans l'intervalle. L'entreprise a répondu point par point et accuse Fortune d'avoir publié trop vite un article sans s'informer. Il réaffirme également que son Autopilot n'est pas en cause. - Avec: Jean-Bernard Cadier, correspondant BFM Business à New York. - Tech & Co, du jeudi 7 juillet 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos à la une
L' IL DU WEB. Le journal "Challenges" accuse Nicolas Sarkozy d'utiliser les moyens de son parti pour mener sa campagne. L'ancien chef d'état aurait fait disparaître du site internet du parti les noms et les photos de candidats Républicains à la primaire, mais aussi de faire financer son meeting aux frais du parti.
Vidéos à la une
Denis Baupin est accusé de harcèlement et d'agressions sexuelles par huit élues écologistes. "En gros, tout le monde savait", a expliqué Clémentine Autain, conseillère régionale du Front de gauche, au micro de France Info. François de Rugy, président du parti Ecologistes !, dit, quant à lui, ne rien savoir de la situation. Selon les témoignages, les faits se seraient déroulés de 1998 à 2014. Denis Baupin nie tout en bloc.
Vidéos à la une
L'avocat de l'ancien dirigeant ivoirien Laurent Gbagbo, poursuivi pour crimes contre l'humanité, a accusé le gouvernement français d'avoir...
Vidéos à la une
Avec: Jean-Bernard Cadier, correspondant BFM Business à New York. - Tech & Co, du mardi 15 décembre 2015, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Apolline de Malherbe revient, ce 9 mars 2015, dans sa chronique quotidienne "Politique Première" sur l'interview accordée par Aquilino Morelle au Parisien. Onze mois après sa démission, l'ancien conseiller de l'Élysée est revenu sur les raisons de son "élimination politique" par l'équipe qui entoure le chef de l'État.
Vidéos à la une
Jean-Pierre Mercier, délégué syndical CGT-PSA était sur le plateau de BFM Story. De plus en plus contesté par ses troupes, le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, a gagné un répit vendredi, mais le mot démission a été prononcé lors de la réunion du bureau confédéral de l'organisation. Malgré sa forte opposition, suite aux deux scandales de rénovation onéreuse de locaux lui étant destinés et des indemnités de départ dont il a bénéficié avant de prendre la tête du syndicat. Le bureau proposera de réunir les quelque 130 membres du Comité confédéral national (CCN) avant le 16 décembre pour permettre un débat plus large sur son cas.
Vidéos à la une
Maître Antoine Gillot, avocat de Claire Thibout, était sur le plateau de BFM Story. L'affaire Bettencourt connaît un nouveau rebondissement après la mise en examen de Claire Thibout, l'ex-comptable de Liliane Bettencourt. Elle est soupçonnée de "faux témoignage". En affirmant avoir remis de l'argent pour financer la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, cette dernière fût à l'origine des accusations de financement occultes qui ont visé le clan de l'ex-président.
Vidéos à la une
Le conseiller de François Hollande Faouzi Lamdaoui, ancien chef de cabinet pendant la campagne présidentielle, a été contraint de présenter sa démission. Il va comparaître en correctionnelle pour "abus de biens sociaux". Les faits remontent aux années 2007-2008, Faouzi Lamdaoui était alors salarié d'une société de transports. Les enquêteurs l'accusent d'avoir touché plus que ce qu'il déclarait. Pas de commentaire du côté de l'Elysée pour la deuxième démission en moins de deux semaines d'un homme qui était considéré comme proche du Président.
Vidéos à la une
Ce lundi soir, Henri Guaino était l'invité de Ruth Elkrief sur BFMTV. Au sujet de l'affaire Fillon-Jouyet, le député UMP des Yvelines a martelé: "Ce n'est pas à celui qui est accusé de faire la preuve qu'il est innocent, c'est à celui qui accuse de faire la preuve que son accusation tient debout". Et d'ajouter: "C'est un déjeuner privé, personne ne saura jamais ce qu'il s'est passé".
Politique
Qu’a-t-il à dire ? Jean-François Copé qui était attendu ce lundi matin sur BFM TV pour répondre aux questions de Jean-Jacques Bourdin, a annulé sa venue dimanche soir. Le président de l’UMP, accusé d’avoir favorisé une société amie avec l’argent du parti, fera une « déclaration solennelle » devant la presse en fin de matinée.
Société
Présent au gala contre le racisme organisé lundi soir à Paris, Guy Bedos n’a pas été tendre envers Marine Le Pen : il a accusé la présidente du Front national de faire la même campagne qu’Hitler, en ayant « remplacé les Juifs par les Arabes et les Nègres ».
Politique
Marie-José Roig, maire d’Avignon et ancienne députée UMP du Vaucluse, est accusée d’avoir octroyé à son fils d’un emploi fictif entre 2007 et 2012. Elle admet l’embauche mais nie totalement l’emploi fictif.
Vidéos à la une
A Marseille, la ministre Marie-Arlette Carlotti a été éliminé au 1er tour de la primaire socialiste organisée pour les municipales, elle était pourtant favorite. La sénatrice Samia Ghali élue...
Vidéos à la une
Alain Marschall reçoit Florian Philippot, vice-président du FN. Il a tenu à clarifier la situation et à dédouaner sa présidente Marine Le Pen des accusations de Médiapart. Le média en ligne accusait la présidente du Front national de conflit d'intérêt après l'embauche de Louis Aliot, son compagnon...
Vidéos à la une
"Avec le Front national au pouvoir, ce Norvégien n'aurait même pas pu mettre les pieds en France", a déclaré Florian Philippot en parlant de Varg Vikernes, néonazi qui préparait un projet terroriste. Selon le vice-président du FN, la politique d'immigration du gouvernement "marche sur la tête".
Vidéos à la une
Dans l'émission Bourdin Direct, Florian Philippot a insisté sur l'innocence de Marine Le Pen. Selon lui, la présidente du FN est accusée injustement de conflit d'intérêts par le site Médiapart.
Publicité