Vidéos à la une
Interrogée lundi dans Politique matin sur la déclaration du ministre de l'Economie vendredi au forum de Davos affirmant mettre fin "de facto" aux 35 heures avec des accords majoritaires d'entreprises majorant très peu voire pas du tout les heures supplémentaires, la porte-parole du PS a loué "la singularité" du ministre Emmanuel Macron tout en considérant que "il y a une ligne, celle du président de la République et du Premier ministre, et ce n'est pas celle-là". L'ancien garde des Sceaux Robert Badinter doit remettre lundi matin au Premier ministre le rapport de sa commission sur une réforme du code du travail.
Publicité