Vidéos A la une
Alors que sont rendus des hommages aux victimes de la catastrophe de Brétigny samedi, un an après le déraillement du Paris-Limoges qui a fait sept morts, Thierry Gomes, de l'association des victimes, assure que l'Etat est "de notre côté, du côté des victilmes, et prendra les mesures nécessaires pour qu'une telle catastrophe ne se reproduise pas".
Publicité