Vidéos A la une
Bernard Pivot s'est exprimé sur la multiplication de livres de politiques, ce vendredi sur BFMTV et RMC. Le président de l'Académie Goncourt avait déjà évoqué ce phénomène lors d'un tweet: "La librairie n'encombre le cerveau des hommes politiques alors que le cerveau des hommes politiques encombre les librairies". Pour lui, ce sont des ouvrages qui n'ont pas "d'intérêt" et il se demande "qui lit ces livres ?". Il a dénoncé des gens qui "encombrent les librairies" alors qu'ils "se fiche éperdument de ce qu'il se passe dans les librairies".
Publicité