Vidéos à la une
La justice française enquête sur des accusations de viols d'enfants par des militaires français en Centrafrique. Des faits qui se seraient déroulés entre décembre 2013 et juin 2014. Si ces abus sexuels sont avérés, les soldats concernés comparaîtront devant une cour d'assises, comme n'importe quel citoyen. Le tribunal aux armées n'existe plus depuis 2012. Le ministère de la Défense peut également suspendre les militaires de leur fonction le temps de l'enquête.
Vidéos à la une
Début de semaine, une stagiaire de l'armée était poussée à la démission, pour avoir déposé plainte contre son sergent qui l'avait filmée à son insu sous la douche. Ce type d'affaires se...
Publicité