Vidéos A la une
Boko Haram nie tout accord de cessez-le-feu avec les autorités nigérianes. Dans une vidéo publiée vendredi soir, le chef du groupe islamiste a exclu toute perspective de négociation. Il a également évoqué le sort des lycéennes kidnappées. Abubakar Shekau affirme que celles-ci ont toutes été converties à l'islam et mariées. Les 219 jeunes filles avaient été enlevées par la secte islamiste le 14 avril à Chibok, dans le nord-est du pays. Dans cette vidéo, le leader du groupe explique qu'elles se trouvent désormais dans leurs " foyers conjugaux ". Mi-octobre, l'armée et la présidence nigérianes avaient annoncé avoir conclu un accord de cessez-le-feu avec Boko Haram, prévoyant notamment la libération des otages de Chibok. Un " mensonge " selon Abubakar Shekau. Boko Haram a également revendiqué dans cette vidéo le kidnapping d'un otage allemand, enlevé le 16 juillet dans le nord-est du pays.
Publicité