Vidéos à la une
Une manifestation de chauffeurs de taxis a été émaillée d'incidents ce mardi matin. Les syndicats rencontraient le Premier ministre et le...
Politique
Depuis son "retour" en politique, le président de l’UMP a fait savoir qu’il reviendrait sur certaines lois votées par la gauche.
Vidéos à la une
Jean-Jacques Bourdin recevait Nadine Morano, député européenne, ce lundi sur BFMTV et RMC. Interrogée sur Nicolas Sarkozy qui souhaite "réécrire de fond en comble" la loi Taubira et a qui parlé d'abrogation, l'ex-ministre a estimé que "ce n'était pas la priorité". Elle a déclaré qu'un parti devait "se prononcer sur un sujet de société" mais que "la priorité" était celle de "l'emploi, du pouvoir d'achat, de la formation des enfants, la baisse de la fiscalité".
Vidéos à la une
Guillaume Peltier, vice-président de l'UMP, fondateur de la "Droite forte" a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur la prise de position de Nicolas Sarkozy contre le mariage pour tous.
Vidéos à la une
Le face à face a opposé Christine Ockrent, journaliste et écrivain, et Jacques Séguéla, publicitaire et consultant chez Havas, qui ont réagi sur la prise de position de Nicolas Sarkozy contre le mariage pour tous.
Vidéos à la une
Hervé Gattegno a commenté la prise de position de Nicolas Sarkozy en faveur de l'abrogation de la loi Taubira sur le mariage pour tous. Il pense que la candidature de l'ancien président de la République à l'élection présidentielle de 2007 était la plus intéressante mais "le Sarkozy de ce week-end était régressif".
Vidéos à la une
Le 17 novembre, la prise de position de Nicolas Sarkozy, qui plaide pour l'abrogation de la loi Taubira sur le "mariage pour tous" a été décryptée par Alain Marschall et ses invités: Ruth Elkrief, journaliste politique de BFMTV, Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV et Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV, dans le 20H Politique, sur BFMTV.
Vidéos à la une
Christine Boutin, présidente d'honneur du Parti chrétien-démocrate et ancien ministre du Logement, était l'invitée de BFM Story. Jusque là, la position de Nicolas Sarkozy sur le mariage pour tous était restée indécise. L'ancien président de la République s'est prononcé samedi 15 novembre pour la première fois en faveur d'une abrogation de la loi Taubira, dans le cadre d'un meeting, rassemblant à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) les candidats à l'élection à la présidence de l'UMP. Il a déclaré que "la loi Taubira devra être réécrite de fond en comble, abrogée pour en faire une autre". Pour la présidente d'honneur du Parti chrétien-démocrate Christine Boutin ,"celui qui n'abrogera pas la loi Taubira, ne gagnera pas l'élection présidentielle".
Vidéos à la une
Christine Boutin était l'invitée d'Olivier Truchot ce lundi soir sur BFMTV. La présidente d'honneur du parti démocrate a réagi à la confirmation de Nicolas Sarkozy sur l'abrogation de la loi Taubira. "Il a été courageux de le dire même s'il l'a dit sous la pression vraisemblablement. Ce qu'il faut maintenant, c'est qu'il tienne", a-t-elle déclaré. Et d'ajouter: "Celui qui n'abrogera pas la loi Taubira ne gagnera pas l'élection présidentielle".
Vidéos à la une
Hervé Gattegno a donné son point de vue sur la tenue de la Manif pour tous pour demander l'interdiction de la PMA et de la GPA.
Publicité