Vidéos A la une
En visite en Algérie dimanche, Manuel Valls n'a pu échapper à la déclaration commune avec le Premier ministre algérien sur la question des visas refusés à des journalistes par Alger. Alors qu'Abdelmalek Sellal a réfuté toute atteinte à la liberté de la presse, accusant le journal Le Monde d'avoir publié de fausses informations, le Premier ministre français a appelé à se tourner "vers l'avenir", et assuré que "les messages sont passés".
Publicité