Vidéos A la une
L'association de défense des animaux L214 a diffusé mardi des vidéos choquantes de maltraitances infligées à des animaux dans un abattoir du Pays basque, un nouveau scandale qui a poussé le ministre de l'Agriculture, à ordonner des inspections dans l'ensemble des abattoirs de France. "Ça commence à bien faire", a réagi le député Olivier Falorni, apparenté au groupe des radicaux de gauche, président de la future commission d'enquête parlementaire "sur les conditions d'abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français". Jugeant qu'il s'agissait de "sadisme", il estime qu'il faut se demander si le problème n'est pas "structurel". On peut imaginer que sa commission se rendra sur le terrain. "Je ne dis pas que nous ne ferons pas des visites inopinées", a-t-il indiqué.
Vidéos A la une
Une vidéo, montrant l'utilisation de techniques d'abattage illégale de la part des employés de l'abattoir du Pays de Soule dans les Pyrénées-Atlantiques, a été mise en ligne ce mardi matin par l'association L214. On y voit notamment des employés frapper des animaux à coups de crochets. Pour Sébastien Arsac, le porte-parole de l'association, "ce sont des pratiques inquiétantes". "Même si ces images correspondent à une petite semaine, on voit que ce sont des pratiques généralisées et habituelles", a-t-il affirmé.
Société
Alors qu’une pétition circule pour empêcher que la vache ne finisse en bifteck, son propriétaire a fait savoir quel serait son sort à l’issu de l’évènement.
Vidéos A la une
Mardi, Stéphane Le Foll avait subi les foudres de Brigitte Bardot à la suite de la vidéo montrant la maltraitance animale de l'abattoir Vigan. Le ministre de l'Agriculture a jugé ces propos "parfaitement injustes" ce mercredi chez Ruth Elkrief. " Le ministre de l'Agriculture, avec ses services, surveille 263 abattoirs, ce qui représente en tonnage abattu 300 millions de tonnes.", a-t-il déclaré. "Ce que j'ai vu m'a choqué, il y a donc une enquête qui est diligentée et des sanctions qui seront prises", a ajouté Stéphane Le Foll, pour qui "on ne peut pas accepter, sur un sujet extrêmement sensible, de déroger aux règles du bien-être animal".
Société
Après la récente diffusion d’une vidéo insoutenable dans un abattoir du Gard, l’ancienne actrice a écrit une lettre virulente au ministre de l’Agriculture dont elle réclame la déchéance de sa nationalité.
Vidéos A la une
L214 ne produit pas des 'images choc'. C'est bien la réalité qui produit ces images terrifiantes. L214 se contente de les capturer et de les...
Société
L’association de défense des animaux L 214 a diffusé une vidéo choc sur l’abattoir de Vigan où l’on y voit le bétail maltraité et torturé. L’association a décidé de porter plainte.
Société
Après la diffusion d’images difficilement soutenables montrant les mauvais traitements infligés aux animaux, le maire d’Alès a annoncé la fermeture provisoire de l’abattoir de sa ville.
Vidéos A la une
PARIS - 17 sept. 2014 - Emmanuel Macron a exprimé mercredi "ses regrets" pour avoir blessé les salariées de l'abattoir Gad qu'il avait qualifiées "d'illettrées" sur Europe 1, un peu plus tôt dans la journée. Interpellé lors des questions au gouvernement, le nouveau ministre de l'Economie a exprimé son regret "pour les propos (que j'ai) tenus ce matin, si j'ai blessé et parce que j'ai blessé des salariées. C'est inacceptable et ce n'est pas ce que j'ai voulu faire". Interrogé sur l'emploi, Emmanuel Macron a déclaré mercredi matin sur Europe 1, qu'il souhaitait travailler à réduire le coût et le délai d'obtention du permis de conduire. Prenant l'exemple de salariées des abattoirs Gad, il a déclaré : "Il y a dans cette société une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées. Pour beaucoup on leur explique: 'Vous n'avez plus d'avenir à Gad ou aux alentours. Allez travailler à 50 ou 60 km.' Ces gens-là n'ont pas le permis de conduire. On va leur dire quoi?" L'emploi du qualificatif "illettrées" a suscité une vague d'indignation et de réactions sur les réseaux sociaux, comme auprès des syndicats de l'abattoir Gad dans le Morbihan, placé en liquidation judiciaire.
Vidéos A la une
Âmes sensibles s’abstenir. Cette vidéo choc  pourrait définitivement vous couper l’appétit. L’association de protection animale L214 dévoile les coulisses d’un élevage de lapins situé à Augan en Bretagne. Des images...
Vidéos A la une
Mécontents de la prise en charge des cellules de reclassement, une centaine d’ex-salariés de l’abattoir Gad a manifesté à Landivisiau.
Société
Une opération de gendarmerie lancée ce lundi matin a permis de démanteler un réseau de viande de cheval impropre à la consommation qui sévissait dans onze départements. Plus de détails.
Société
Un abattoir clandestin censé alimenter des restaurants chinois de la région parisienne a été démantelé dimanche à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Près de 200 animaux y étaient entassés.
Vidéos A la une
Les forces de l'ordre ont dégagé ce mercredi les abords de l'abattoir Gad de Josselin, dans le Morbihan, au lendemain d'affrontements entre salariés du groupe. Des négociations se prolongeaient...
Vidéos A la une
Direction un abattoir temporaire mis en place à Vestric-et-Candiac pour la traditionnelle fête des moutons.
Vidéos A la une
A l'occasion de l'Aïd, les autorités autorisent chaque année la mise en place d'abattoirs mobiles pour les 3,5 millions de musulmans de France, afin d'éviter les abattages clandestins, interdits...
Société
Brigitte Bardot s’oppose à la mise en place d’un abattoir spécialement réservé aux familles musulmanes pour la fête de l’Aïd-el-Kebir à Belfort. Plus de détails.
Vidéos A la une
400 employés de l’abattoir Gad ont cessé le travail à Lampaul-Guimiliau pour discuter du plan de continuation et de leurs primes.
Publicité