Société
Quinze Français étaient à bord de l’A320 de la compagnie Egyptair qui s’est abîmé en mer, dans la nuit de mercredi à jeudi, au large de l’île grecque de Karpathos. 
Vidéos à la une
Après le crash de l'A320 d'EgyptAir qui effectuait la liaison Paris-Le Caire dans la nuit de mercredi à jeudi, l'ambassadeur d'Egypte en France s'est rendu à Roissy, auprès des proches des victimes. Un moment "extrêmement douloureux", qu'Ehab Badawy a évoqué sur BFMTV ce jeudi soir. "Je n'avais pas nécessairement trouvé les mots", a-t-il confié. Le diplomate a par ailleurs présenté ses condoléances à la France, qui compte 15 ressortissants parmi les 66 disparus de la catastrophe aérienne.
Société
Un drone de loisir et un Airbus A320 ont failli entrer en collision, alors que l’avion amorçait sa descente vers l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle, en février dernier. Le drone volait à une altitude anormale.
Vidéos à la une
Coup de projecteur sur l'installation d'un simulateur de vol d'un A320 à quelques mètres de l'aéroport de Genève devenu accessible au grand public.
Vidéos à la une
Le village du Vernet a accueilli une cérémonie d'hommage aux victimes du crash de l'A320, vendredi après-midi, quatre mois après l'événement dramatique. Ce moment d'émotion a rassemblé les familles et les proches de victimes venus d'Allemagne et d'Espagne. Un lâcher de ballons a clôturé la cérémonie.
Vidéos à la une
Le 24 mars dernier, Andreas Lubitz, le copilote de l'A320 de la Germanwings reliant Barcelone à Düsseldorf, précipitait intentionnellement l'avion contre un relief des Alpes-de-Haute-Provence, entraînant la mort des 150 personnes présentes à bord. Le drame s'est produit entre Digne et Barcelonette. Depuis, les habitants du secteur font preuve de solidarité à l'égard des familles de victimes. Un mois et demi après le drame, le calme revient peu à peu. Une équipe de BFMTV est retournée sur place, au Vernet. C'est l'une des communes les plus proches de la zone du drame.
Vidéos à la une
Un des réacteurs d'un A320 de la compagnie Turkish Airlines a pris feu samedi. Les passagers et les membres de l'équipe sont sains et saufs. Le trafic aérien sur l'aéroport international Atatürk a été suspendu après l'atterrissage de l'avion.
Vidéos à la une
HIROSHIMA - 14/15 avril 2015 - Atterrissage mouvementé mardi soir sur la piste de l'aéroport d'Hiroshima au Japon. Un Airbus A320 de la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines a heurté de plein fouet une antenne de communication de 6 mètres de haut disposée en amont du tarmac avant de déraper sur plusieurs centaines de mètres et de s'immobiliser après un tête-à-queue. A l'intérieur : 73 passagers et 8 membres d'équipage, tous évacués par les toboggans de sécurité. 27 personnes ont été blessées lors de l'incident selon le gouvernement japonais. Une équipe d'enquêteurs japonais et sud-coréens doit déterminer les causes exactes de l'accident. En juillet 2013, un Boeing d'Asiana Airlines qui volait trop bas avait heurté une digue avant de se poser en urgence sur la piste de l'aéroport de San Francisco.
Vidéos à la une
Pierre Lellouche estime que le projet de loi sur le renseignement est "inconstitutionnel". Explication : le député de Paris considère que seule une loi - votée par l'Assemblée et donc les députés - peut définir la liste des services qui, au sein de l'État, pourront utiliser les futures techniques de renseignement. Or, le gouvernement prévoit au contraire de procéder par décret, sans avoir recours au Parlement, donc. "Avec les meilleures intentions du monde" Pour appuyer son propos, le député UMP de Paris a fait une comparaison singulière qu'il a lui-même nommée la "parabole de Germanwings", en référence au crash d'un A320 en mars dans les Alpes-de-Haute-Provence. L'avion de ligne s'était écrasé alors que son copilote avait volontairement précipité la chute de l'appareil après s'être délibérément enfermé dans le cockpit de l'avion. "Après le 11 septembre, il a été jugé intelligent de mettre, dans les avions commerciaux, des portes blindées pour éviter la pénétration (dans le cockpit) par des terroristes : l'intention était parfaitement louable. Quand un cockpit a été occupé par un déséquilibré, qu'est-ce qui s'est passé ? 150 innocents ont perdu la vie...", a déclaré le député UMP de Paris. Avant de demander : "Est-ce qu'il y a eu 150 victimes du terrorisme aux États-Unis ou en Europe depuis le 11 septembre 2001 ? Réponse : non !" "Une loi, même avec les meilleures intentions du monde, peut avoir de mauvaises conséquences si elle est mal utilisée", a conclu Pierre Lellouche.
Vidéos à la une
Pour rendre hommage aux victimes du crash Germanwings, les ministres des Affaires étrangères français, espagnol et allemand se sont rendus...
Vidéos Vu à la télé
Dans Le Tube, samedi 4 avril, Stéphane Guillon a adressé une "lettre aux Twittos" qui l’ont critiqué sur sa blague lancée sur Twitter dans laquelle il faisait référence au drame de Dropped et celui de l’Airbus A320 de Germanwings. L...
Vidéos à la une
Depuis dix jours, ils sont à pied d'oeuvre. Les chasseurs alpins, militaires rompus à la montagne, participent aux opérations de secours, relevant les corps et ramassant les pièces à conviction. Une mission des plus éprouvantes pour des hommes qui ont pourtant connu des théâtres de guerre.
Vidéos à la une
Les informations enregistrées par la seconde boîte noire de l'A320 qui s'est écrasé dans les Alpes il y a dix jours, retrouvée hier, confirment qu'Andreas Lubitz a volontairement cherché à détruire l'appareil qu'il pilotait.
Vidéos à la une
Bernard Cazeneuve était à Seyne-les-Alpes ce vendredi 3 avril. Il a salué tous les services de l'Etat mobilisés sur les lieux de la catastrophe. Cette visite intervient au lendemain de la découverte, par les gendarmes, de la seconde boîte noire de l'A320 de Germanwings.
Vidéos à la une
Les premières analyses de la seconde boîte noire de l'Airbus A320 qui s'est écrasé le 24 mars dans les Alpes-de-Haute-Provence permettent de...
Vidéos à la une
La seconde boîte noire de l'Airbus A320 qui s'est écrasé le 24 mars dernier dans les Alpes-de-Haute-Provence a été retrouvée. Elle contient...
Vidéos à la une
VERNET - AVRIL 2015 - Plus d'une semaine après le crash de l'avion de la Germanwings, le travail des gendarmes sur zone touche à sa fin. la deuxième boite noire de l'A320 vient tout juste d'être retrouvée ce jeudi. Plus tôt dans la semaine les corps des 150 victimes ont tous été relevés. Quant aux identifications ADN elles suivent leur cours. Désormais seuls une vingtaine de militaires continuent à être mobilisés. Avec une mission bien précise. Une fouille minutieuse qui devrait s'achever d'ici samedi. Après cela, une société civile payée par la Lufthansa, la compagnie mère de Germanwings, procédera à la dépollution du site du crash.
Vidéos à la une
Un point presse de la compagnie aérienne Lufthansa est attendu ce mercredi. De nouvelles révélations sur la personnalité du co-pilote dépressif de l'Airbus 320, Andreas Lubitz pourraient être révélées. Le jeune homme avait bien alerté son employeur de ses problèmes de dépression au moment de sa formation, il y a six ans. La Lufthansa aurait-elle dû accentuer le suivi d'Andreas Lubitz?
Vidéos à la une
François Hollande a indiqué mardi à Berlin qu'il serait possible d'ici la fin de la semaine d'identifier l'ensemble des victimes du crash de l'A320, grâce au travail de recherche d'ADN effectué sur les lieux du drame. Pour identifier les 150 victimes, les scientifiques ont plusieurs possibilités. "Par l'ADN, par le dentaire, par le côté médico-légal des choses s'ils ont subi des opérations avant, et par les empreintes digitales", explique François Daoust, de la recherche criminelle de la gendarmerie. Les résultats sont alors confrontés aux informations, notamment médicales, apportées par les familles des victimes.
Vidéos à la une
Les recherches se poursuivent sur le site du crash de l'A320 de Germanwings. Les enquêteurs ont commencé à utiliser la nouvelle route, désormais achevée, Elle leur permet d'accéder plus facilement et plus rapidement à la zone de l'accident. La piste facilite le travail de toutes les équipes. Les camions peuvent désormais évacuer les plus grosses pièces de carlingue. Les enquêteurs ont ramené pour le moment plus de " 4 000 pièces ".
Vidéos à la une
Pour la première fois, des gendarmes ont pu accéder par voie terrestre au site du crash de l'A320 qui s'est écrasé mardi dernier en pleine montagne. La piste d'environ quatre mètres de large, toujours en construction, doit permettre de laisser passer des 4x4 et des camions, pour acheminer davantage de personnes et évacuer plus facilement les grosses pièces de la carlingue. Les communes voisines et les entreprises locales qui connaissent le terrain ont été mises à contribution. Pour se recueillir sur les lieux du drame, les familles des victimes devront attendre encore au moins un mois, le temps que l'enquête et le travail de décontamination soient terminés.
Vidéos à la une
Est-ce que l'avenir de l'A320 est en danger après le crash d'un avion de ce type dans les Alpes françaises ?
Vidéos à la une
Les secouristes tentent tant bien que mal de récupérer les corps des victimes du crash de l'A320 de Germanwings. Une tâche rendue difficile par le besoin de reconstituer des corps dont, à en croire le responsable des opérations, "aucun n'a été retrouvé intact".
Vidéos à la une
Pour Gérard Arnoux, président du comité de veille de la sécurité aérienne, "il faut éviter de surréagir" après la découverte de l'implication du copilote de l'A320 de Germanwings dans le crash de son appareil. Selon lui, "il n'y a pas de solution idéale" pour éviter qu'un un incident ne survienne.
Vidéos à la une
Après le crash de l'A320 de Germanwings, les familles des victimes vont recevoir d'importantes compensations financières. Et les assurances de la compagnie aérienne pourraient refuser de payer à sa place, si la responsabilité du copilote était mise en évidence.
Vidéos à la une
Dans sa chronique des Yeux de l'actu, Yannick Mahé revient sur l'arrivée de Bernard Cazeneuve sur les lieux du crash de l'A320, mardi.
Vidéos à la une
Le nettoyage de la zone du crash de l'A320 de Germanwings pourrait prendre encore beaucoup de temps. Selon les responsables des recherches, plusieurs dizaines de personnes sont mobilisées pour identifier les éléments récupérés.
Vidéos à la une
En perquisitionnant l'appartement à Düsseldorf d'Andreas Lubitz et la maison familiale à Montabaur, les enquêteurs sont tombés sur des...
Vidéos à la une
Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet, décrit la journée de jeudi comme "difficile" et "particulière" pour les familles des victimes. "Elles ont entendu un certain nombre de vérités, on les a plongées dans le récit de cette catastrophe et de ce drame", a-t-il indiqué. "On est là pour les protéger (...) prendre en charge leur douleur, les écouter, être à leurs côtés et les accompagner du mieux possible", a ajouté le porte-parole, décrivant un dispositif conséquent de médecins, de psychologues, d'infirmiers...
Vidéos à la une
Seul aux commandes au moment du crash, Andreas Lubitz a volontairement provoqué la descente de l'avion, selon le procureur de la République de...

Pages

Publicité