Vidéos Sciences
Rosetta, la sonde spatiale européenne, a honoré mercredi à 11h29, un rendez-vous pris avec la comète Tchourioumov-Guérassimenko (67P) en 2004. "La manoeuvre est un succès total", commente Philippe Henarejos, rédacteur en chef de la revue "Ciel et Espace".
Vidéos Sciences
Après une course poursuite de dix ans et plus de six milliards de kilomètres parcourus, la sonde spatiale Rosetta a rejoint, mercredi, la comète Tchourioumov-Guérassimenko (67P). Si cette rencontre programmée à quelque 405 millions de kilomètres de la Terre est une réussite éclatante pour l'Agence spatiale européenne (ESA), il ne s'agit que d'une première étape. Rosetta va danser encore quelque temps, jusque vers fin 2015, avec sa comète. Surtout la sonde va, en novembre, larguer Philae, un module qui va s'accrocher à l'astre pour l'étudier au plus près.
Publicité